Le boxeur Dierry Jean a été condamné lundi à 15 mois de prison, après avoir plaidé coupable à des accusations de voies de fait armées et de possession de stupéfiants.

Un texte de Geneviève Garon

Cette peine a été imposée à la suite d’une suggestion commune de la Couronne et de la défense, qui ont aussi demandé trois ans de probation, un suivi probatoire de deux ans et 240 heures de travaux communautaires.

En pleine nuit, le 3 novembre 2014 à Montréal, alors qu'il était sous l'effet de la drogue, le boxeur a pointé un petit couteau vers une jeune inconnue dans la rue afin qu'elle lui remette de l'argent. Il lui a aussi asséné un coup de poing en plein visage.

Après une courte poursuite à pied, il a été arrêté par les policiers avec 47 comprimés de méthamphétamine (crystal meth) sur lui.

Dierry Jean souffre de dépendances à l'alcool, à la drogue et au jeu et a suivi de multiples thérapies.

Lors de sa comparution, l'homme de 34 ans a lu une lettre d'excuses pour la victime.

La carrière de pugiliste de Dierry Jean est au neutre depuis que le promoteur Eye of the Tiger Management a mis fin à son contrat, pendant le processus judiciaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine