Si le Canadien se croyait enfin sorti du bois après sa victoire contre les Coyotes de l'Arizona, il a eu tort. Les Blues l'ont ramené à la réalité samedi soir, au Centre Bell.

Un texte d'Alexandre Gascon

On commence à connaître la chanson. Attaque anémique qui repose toujours sur les épaules des trois membres du premier trio, gardien un peu chancelant et confiance ébranlée.

Voilà la recette des déboires du Tricolore qui s'est incliné 4-2 devant St. Louis. Il s'agit de la cinquième défaite des Montréalais à leurs six derniers matchs.

La victoire des Sénateurs, samedi, les propulse à seulement six points du sommet de la Division atlantique occupé par le Canadien. Ottawa possède trois matchs en main. Soudainement, le duel de dimanche contre les Bruins de Boston, avant la semaine de congé, apparaît drôlement important.

Les deux équipes ont échangé coup pour coup et à ce jeu, St. Louis a le meilleur 3-2 après 40 minutes de jeu au Centre Bell.

On se dirigeait vers une égalité de 2-2 après deux périodes, mais à 24 secondes de la fin de l'engagement, Patrik Berglund a enfilé son second but de la soirée en faisant dévier le lancer de la pointe de Jay Bouwmeester.

Il a complété son tour du chapeau dans un filet désert.

Plus tôt, à mi-chemin du deuxième tiers, David Perron, de retour dans l'uniforme des Blues cette saison après un exil de trois ans, a déjoué Al Montoya entre les jambières pour célébrer son 12e filet de la campagne.

Max Pacioretty a créé l'égalité quelques instants plus tard.

Nathan Beaulieu a profité de la circulation devant Jake Allen pour y placer la rondelle, le capitaine passait par là et a inscrit son 28e but. Il en compte 24 au cours des 38 derniers matchs.

Lent départ

De retour d’un voyage mi-figue mi-raisin au Colorado et en Arizona (1-1-0), contre les deux pires formations du circuit Bettman, le Canadien s’est contenté d’un départ en demi-teinte contre les Blues.

Un peu à l’image de sa fiche de 4-4-2 au Centre Bell au cours des 10 derniers matchs.

Berglund a ouvert la marque en redirigeant le tir-passe de son capitaine Alex Pietrangelo à la suite d’un revirement commis par Michael McCarron derrière le filet montréalais.

Ça n’aura certainement pas été la séquence la plus brillante du gardien Montoya, qui a perdu pied avant d’accorder son premier but au Centre Bell cette saison, sur le 76e tir qu’il a reçu.

À l’autre bout de la patinoire, l’attaque du Tricolore s’est animée vers la fin de la période. Alex Radulov a donné un solide coup d’épaule à Pietrangelo, ce qui a ouvert un peu d’espace pour Shea Weber.

Le numéro 6 a déjoué Allen, un brin généreux, d’un tir de la pointe pour inscrire son 13e filet de la campagne.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fume un joint?