Un énième chapitre de la saison de misère du Tricolore s'est écrit samedi soir au Centre Bell, où il n'a pas fait le poids contre les Rangers. Déclassés et parfois sous les huées de leurs partisans, les hommes de Michel Therrien ont subi un 36e revers, cette fois par la marque de 5-2.

Avec cette défaite, le CH est officiellement éliminé de la course aux séries.

Le premier trio des New-Yorkais s'est éclaté contre le Bleu-blanc-rouge. Chris Kreider a été le plus prolifique, avec deux buts et une mention d'assistance. Derick Brassard s'est aussi amusé avec un but et deux passes.

Derek Stepan et Keith Yandle a également connu une excellente soirée de travail. Le premier a marqué un but en plus d'amasser une passe, tandis que le second a récolté deux mentions d'assistance.

Dans le camp des vaincus, Lars Eller et Phillip Danault ont sauvé l'honneur. Mike Condon a pour sa part été misérable devant le filet du CH. Le gardien a accordé 5 buts sur 17 tirs en 40 minutes.

Ben Scrivens, qui a pris la relève en troisième période, a quant à lui arrêté les quatre tirs dirigés vers lui.

Avec cette défaite, le Tricolore est toujours englué au 13e rang dans l'Association de l'Est. Mine de rien, les Sabres de Buffalo, qui l'ont emporté samedi contre les Jets, ne sont plus qu'à deux points des Montréalais.

Les Rangers frappent tôt

Les visiteurs n'ont pas mis beaucoup de temps pour s'inscrire à la marque en premier.

Pendant une relance des siens, J.T. Miller a récupéré la rondelle après que son coéquipier Derek Stepan eut été solidement mis en échec par Alexei Emelin.

L'attaquant s'est présenté en zone montréalaise, où il s'est complètement moqué d'Andrei Markov avant de déjouer Condon d'un tir du revers.

Eller fait 1-1

Eller a cependant ramené les deux équipes à égalité à la 13e minute.

Pendant que son équipe bourdonnait en territoire des Blue Shirts, le Danois a vite récupéré une rondelle bloquée par Ryan McDonagh sur un tir de Greg Pateryn. Le numéro 81 a rapidement dégainé, ce qui n'a laissé aucune chance au gardien Antti Raanta.

Le CH a par la suite profité d'une supériorité numérique en fin d'engagement, où il n'a pu faire bouger à nouveau les cordages derrière Raanta.

Festival Kreider

À l'image de la première période, les Rangers ont commencé le deuxième tiers en force. Après seulement 88 secondes, Brassard a donné l'avance 2-1 aux siens.

Au terme d'un deux contre un, le joueur de centre a profité d'un rebond sur la rampe derrière Condon après que Kreider eut au préalable raté la cible.

Moins de sept minutes plus tard, Kreider n'a pas raté le filet, cette fois. Alors que les New-Yorkais profitaient d'un avantage numérique, l'attaquant a complété un merveilleux jeu de passe orchestré par ses coéquipiers Brassard et Yandle pour faire 3-1.

Comme s'il n'en avait pas assez, le numéro 20 s'est offert un autre but 143 secondes plus tard. Dans son propre territoire, Kreider a intercepté une passe suicide qu'Alex Galchenyuk destinait à Alexei Emelin. L'ailier gauche s'est présenté à vive allure devant Condon, qu'il a battu en coupant à la droite du filet.

Danault a redonné un peu d'espoir à la foule du Centre Bell en fin d'engagement. L'attaquant a redirigé une passe de David Desharnais derrière Raanta.

À l'image de la saison, les réjouissances ont cependant été de courte durée pour le Bleu-blanc-rouge. Au moment où les siens bénéficiaient d'un avantage numérique, Derek Stepan a ajouté un cinquième but pour les visiteurs avec 41 secondes à écouler au cadran.

En troisième période, le CH a été tout simplement incapable de réduire l'écart, même s'il a profité de trois avantages numériques presque consécutifs.

Le match en quelques photos :

Le Tricolore disputera son prochain match mardi au Centre Bell contre les Red Wings de Détroit.

Il s'agira du quatrième et dernier affrontement de la saison entre les deux formations. Jeudi dernier, les hommes de Michel Therrien ont perdu 4-3 au Centre Bell.

Le 10 décembre, le Bleu-blanc-rouge avait baissé pavillon 3-2 contre les Wings au Joe Louis Arena.

Le 17 octobre, les Montréalais avaient battu les représentants du Michigan 4-1 au Centre Bell.

« Une meilleure équipe que la nôtre »

La formation rapiécée du Canadien ne pouvait tout simplement pas faire le poids contre une troupe aussi bien rodée que celle des Rangers, a admis Michel Therrien après le match.

Servant plusieurs réponses carrément laconiques, notamment au sujet de l'inefficacité du CH en avantage numérique (0 en 6), Therrien a toutefois eu de bons mots au sujet de Phillip Danault, auteur du deuxième but des siens.

« Il va bien à l'aile. Il a moins de responsabilités en défensive, ce qui exige un léger ajustement, mais il réagit bien. »

Therrien a aussi pris la défense du gardien Mike Condon, mal appuyé par ses coéquipiers. Après 40 minutes de jeu, et cinq buts contre, il a pris place au bout du banc et Ben Scrivens l'a remplacé.

« Ce n'est pas de sa faute ce soir, mais la situation l'imposait », a-t-il dit au sujet de sa décision de changer de gardien.

Plus d'articles

Commentaires