Le Canadien (22-26-6) a subi un huitième revers à ses neuf derniers matchs sur les patinoires adverses, à Philadelphie. Les Flyers (26-19-9), menés par Travis Konecny et Claude Giroux, ont triomphé des Montréalais au compte de 5-3.

Le Tricolore a comblé des retards d'un but à deux reprises, mais a vu la troupe pennsylvanienne s'envoler avec la victoire avec deux filets rapides dès l'amorce du troisième vingt. Jakub Voracek et Konecny, qui a du coup signé son doublé, ont mis la rencontre hors de portée des visiteurs.

Le résultat ajoute à la bonne humeur du jour dans la Ville de l'Amour fraternel, jeudi, où s'est tenu le défilé des Eagles, vainqueurs du Super Bowl LII aux dépens des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Artturi Lehkonen et Logan Shaw ont marqué les deux buts du CH durant la période médiane. Ces réussites ont succédé à celles de Konecky et de Giroux, deuxième et première étoiles de la soirée, dans l'ordre.

« Il est dangereux, a déclaré Carey Price au sujet de Giroux. Il trouve toujours le moyen d'aider son équipe. Quant à moi, si j'avais fait quelques gros arrêts de plus, ç'aurait probablement fait la différence. »

Shayne Gostisbehere a été nommé la troisième étoile. Le défenseur a obtenu 3 mentions d'assistance pour porter son total à 30 depuis le début du calendrier.

Le Bleu-blanc-rouge a été pris en faute quatre fois par les officiels. À lui seul, Tomas Plekanec a été puni trois fois. La moitié des infractions ont été coûteuses face à l'avantage numérique pennsylvanien.

Brendan Gallagher a réduit l'écart de moitié à la fin du troisième engagement et a fait renaître l'espoir dans le camp montréalais lorsqu'il a rapproché les siens à 4-3. Ivan Provorov a cependant inscrit le but d'assurance dans un filet désert.

Gallagher compte 19 buts jusqu'ici, chiffre qu'il a également atteint lors des campagnes 2013-2014 et 2015-2016. Il avait touché la cible à 24 occasions, un sommet dans sa carrière, entre les deux saisons.

Price, auteur de 23 arrêts, a quant à lui prolongé à sept sa série d'insuccès à l'étranger. Il n'a pas décroché une victoire sur la route depuis le 22 décembre lors d'une visite à Calgary. À l'autre bout de la patinoire, son vis-à-vis Brian Elliott a repoussé 25 tirs.

Aucune formation du circuit Bettman n'a subi plus de défaites sur la route et en temps réglementaire (16) que le Canadien. Les Coyotes de l'Arizona (13-32-9), qui ferment la marche au classement cumulatif des deux associations, ont aussi connu 16 revers en pareilles circonstances.

Le Canadien sera l'hôte des Predators de Nashville (32-12-9), samedi soir, au Centre Bell. Il s'agira du troisième et ultime match d'une tournée canadienne pour les représentants de la capitale du country.

Les meneurs de la Division centrale se sont d'abord butés au gardien Frederik Andersen et ont plié l'échine 3-2 en tirs de barrage à Toronto, mercredi, puis ont baissé pavillon 4-3 en prolongation à Ottawa, jeudi.

Après avoir accueilli l'arrière P.K. Subban et ses coéquipiers, le Tricolore s'envolera pour un voyage comptant quatre escales : au Colorado, en Arizona, à Vegas et encore à Philadelphie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine