Le Canadien de Montréal a plié en troisième période, mais il a refusé d'abdiquer. En retard par deux buts au dernier vingt, samedi soir, au Manitoba, les hommes de Claude Julien ont d'abord égalisé, avant de l'emporter 5-4 en prolongation contre les Jets de Winnipeg.

Max Pacioretty a joué les héros durant la période supplémentaire. Posté devant le filet, il a accepté la passe d'Alex Galchenyuk, puis a effectué un tir sur réception pour mettre fin au débat. Le CH profitait à ce moment d'un avantage numérique. Le capitaine du Canadien a également récolté deux aides.

L'avantage d'un homme sur la patinoire a d'ailleurs été un fait marquant tout au long du duel : six des neuf buts du match ont été marqués dans de pareilles circonstances. Les Jets ont particulièrement été bons dans cette facette du jeu, car ils ont enfilé l'aiguille à chaque fois lors de leurs trois avantages numériques.

Nikolaj Ehlers a brisé l'impasse en troisième période, Blake Wheeler a donné une priorité de deux buts à son équipe 2 minutes 14 secondes plus tard, mais le Tricolore a montré du cœur par la suite pour combler le retard.

Thomas Plekanec a ramené le Canadien dans la rencontre, après avoir accepté une belle remise de Brendan Gallagher qui était sur ses genoux, pour faire 4-3 avant la moitié du troisième engagement.

Mal aimé depuis le début de la saison en raison de son jeu dans son propre territoire, le défenseur Jeff Petry a su quelque peu se faire pardonner. L'arrière du CH a marqué le but égalisateur alors qu'il restait un peu moins de cinq minutes à faire à l'affrontement.

C'est Al Montoya qui était devant la cage du CH, puisque Carey Price était blessé. Il a terminé sa soirée de travail avec 19 arrêts. Son homologue Connor Hellebuyck a été passablement plus occupé. Ce dernier a bloqué 45 des 50 lancers auxquels il a fait face.

Patrik Laine avait d'abord ouvert la marque pour les locaux à mi-chemin de la première période.

Le Tricolore avait toutefois répliqué avec un but d'Andrew Shaw dans les dernières secondes de l'engagement. Posté devant le filet, Shaw a complété le travail de Jonathan Drouin et de Pacioretty.

Shaw en a rajouté en deuxième période. Une fois de plus en avantage numérique, la petite peste du Tricolore a fait vibrer les cordages. C'était à ce moment 2-1 pour le CH.

Andrew Copp a toutefois profité d'une faiblesse dans la couverture défensive du CH pour ramener tout le monde à la case départ vers la fin du deuxième vingt. Sur la séquence, l'attaquant des Jets a échappé à la vigilance de Galchenyuk, si bien qu'après 40 minutes de jeu c'était l'égalité 2-2.

Plus de détails à venir...

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine