Retour

Le Canadien l'emporte contre les Ducks mais perd les services de Drouin

Le Canadien de Montréal a signé une victoire de 5-2 contre les Ducks d'Anaheim, samedi après-midi, au Centre Bell.

Antti Niemi a repoussé 43 des 45 lancers dirigés vers son filet. Il a notamment résisté aux attaques répétées des visiteurs en début de première période.

À son premier départ à Montréal dans l'uniforme du Tricolore, Niemi s'est dressé devant la formation californienne pendant les cinq premières minutes du match, largement dominées par les visiteurs.

Il a été tout aussi vigilant au deuxième vingt et tôt en troisième période, lorsque Andrew Cogliano s'est présenté complètement seul devant lui pendant que le Tricolore évoluait à cinq contre quatre.

Ce fut d'ailleurs l'une des rares défaillances du Canadien en avantage numérique. Les hommes de Claude Julien ont profité de telles occasions pour marquer trois buts. Jeff Petry (sixième et septième de la saison) en a obtenu deux, l'autre allant à Joe Morrow (quatrième), en première.

L'ancien des Ducks Logan Shaw (troisième), a réussi son premier avec le Canadien, tout comme le défenseur David Schlemko. Rappelé vendredi du Rocket de Laval, Nikita Scherbak a récolté une aide sur le but de Morrow.

Le Canadien a inscrit ses trois premiers buts en à peine plus de quatre minutes au premier vingt contre Ryan Miller. L'Américain n'a fait face qu'à sept tirs. Reto Berra l'a remplacé. Il a reçu 22 rondelles.

Corey Perry et Rickard Rakell ont toutefois ajouté un peu de piquant à la rencontre en réduisant l'écart de moitié en période médiane. Les Ducks n'ont cependant pas pu s'approcher davantage. Petry a rajouté un deuxième but en troisième pour clore le pointage.

Drouin blessé

Les nouvelles n'ont pas toutes été bonnes pour le Canadien. Il a perdu les services du centre Jonathan Drouin en raison d'une blessure au haut du corps en deuxième période.

Le jeune attaquant a quitté la rencontre après avoir été atteint par un lancer frappé du défenseur Karl Alzner. La rondelle a semblé le toucher dans la région des côtes.

Le jeu est survenu alors qu'il restait un peu plus de 14 minutes à jouer à la période médiane, et Drouin n'a effectué aucune autre présence sur la patinoire par la suite.

Drouin a été conduit à l'hôpital pour subir des examens plus approfondis. Il n'y aurait pas de fracture, mais l'attaquant québécois sera réévalué demain.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine