Retour

Le Canadien l'emporte grâce à trois buts en troisième

Le Canadien a déjoué trois fois Henrik Lundqvist en troisième période pour l'emporter 5-4 contre les Rangers de New York, samedi à Montréal.

Alexei Emelin, Max Pacioretty et Paul Byron ont touché la cible dans le dernier tiers.

Carey Price a terminé la soirée avec 31 arrêts. À l'autre bout de la glace, Antti Raanta a été parfait sur 10 tirs, mais une blessure l'a forcé à céder sa place après 20 minutes de jeu. Lundqvist a repoussé 17 rondelles.

« Nous savions qu'ils avaient joué (vendredi) et que si nous restions concentrés, nous aurions nos chances. Personne n'a paniqué en troisième période », a raconté Pacioretty, qui a atteint le plateau des 20 buts pour une cinquième fois en carrière.

« Le toit du building a sauté (lors des trois buts rapides). C'était un peu comme une ambiance de séries. »

Le Canadien a maintenant un dossier de 6-8-3 cette saison quand il se retrouve en retard au pointage après deux périodes.

« On a connu une deuxième période difficile et ils ont profité de quelques bonds en leur faveur, a mentionné Paul Byron. Mais tout le monde a continué à travailler fort. »

Faux départ

Danault pensait bien avoir ouvert le pointage en début de première période. Il s'est emparé de son retour de lancer pour ensuite déjouer Raanta, mais les Rangers ont contesté la décision. Les arbitres ont refusé le but après révision.

C’est finalement Brandon Pirri qui a brisé la glace d'un tir précis en avantage numérique.

Andrew Shaw a écopé d’une inconduite de partie et d’une punition de 5 minutes. Il a asséné une mise en échec sournoise à Jesper Fast puis a jeté les gants avec J.T. Miller, venu à la défense de son coéquipier.

Alex Galchenyuk, qui n'avait pas joué depuis le 4 décembre, est revenu au jeu.

Ce même Galchenyuk a créé l’égalité quand il a fait dévier un tir de Mark Barberio en début de deuxième période.

Les Rangers se sont ensuite retrouvé à leur tour dans une embrouille : Rick Nash a marqué mais après que Carey Price ait chuté à cause de Kevin Hayes. Michel Therrien a contesté la décision, mais le but a été accordé aux visiteurs.

Brian Flynn a ensuite marqué pour faire 2-2, puis Miller a profité d’une bévue de Galchenyuk pour porter le pointage à 3-2 lors d’un désavantage numérique.

Après deux périodes, les Rangers avaient l'avantage 25-22 aux tirs au but.

Trois buts rapides

Mais le Canadien a profité de largesses inhabituelles de Lundqvist en troisième. D'abord, un tir flottant d'Alexei Emelin s'est faufilé jusque dans le but des Rangers. Max Pacioretty s'est ensuite amené à pleine allure pour donner une première véritable avance au Tricolore, puis Byron a couronné la remontée 26 secondes plus tard.

Derek Stepan a cependant resserré l'écart avec un peu plus de cinq minutes à faire.

Daniel Carr, Chris Terry et Ryan Johnston ont regardé le match de la galerie de presse.

Brendan Gallagher, Andre Markov, David Desharnais et Greg Pateryn sont encore blessés.

Tomas Plekanec avait marqué dans chacun de ses trois derniers matchs, avant celui de samedi.

Le Canadien disputera son prochain match lundi après-midi, quand il rendra visite aux Red Wings de Detroit.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine