Fort de son titre dans le Championnat européen de F3, le Canadien Lance Stroll pilotera une F1 en 2017.

C'est ce qu'a confirmé son père Lawrence au Journal de Montréal.

L'homme d'affaires, devenu riche grâce à ses investissements dans le milieu de la mode, a vanté la persévérance et la rigueur de son fils.

Lawrence Stroll, qui habituellement refuse de parler aux médias, croit que son fils réussira en F1. Il n'a toutefois pas voulu dévoiler l'identité de l'équipe avec laquelle Lance fera ses débuts.

Probablement Williams

Tous les indices portent à croire qu'il s'agira de Williams, l'équipe pour laquelle le Québécois est déjà pilote de développement.

Il a aussi parlé d'une autre option qui pourrait être Force India (autre équipe motorisée par Mercedes-Benz), puisque le pilote Nico Hülkenberg a accepté de se joindre à Renault en 2017.

Selon l'ancien pilote Mika Salo, ce sera Williams. Stroll remplacerait Felipe Massa, qui part à la retraite, et serait le coéquipier du Finlandais Valtteri Bottas, qui est toujours lié à Williams pour 2017, mais courtisé par Renault. 

« Il est difficile de parler de la situation de Valtteri [Bottas], a dit Salo au journal finlandais Ilta Sanomat. Lance Stroll sera là, et son père a acheté la moitié de l'équipe. C'est peut-être lui qui décidera de l'identité du deuxième pilote de l'équipe. »

« Lance n'est pas un mauvais pilote, il a gagné plein de courses. Il mérite sa place, mais il ne veut peut-être pas de Bottas comme coéquipier », affirme Salo.

L'annonce de l'embauche de Lance Stroll serait faite le 3 novembre à Londres, selon ce que rapporte le Journal de Montréal.

Rappelons que Lance Stroll roule déjà dans la Williams FW36 de 2014 pour s'habituer au pilotage d'une F1. Un programme d'apprentissage sur plusieurs circuits européens, estimé à 20 millions de dollars et financé par son père, rapporte la presse spécialisée.

Le dernier Canadien à avoir piloté une F1 est Jacques Villeneuve. Sa carrière en F1 s'était terminée abruptement en 2006, après un accident au Grand Prix d'Allemagne, remplacé par Robert Kubica dans la Sauber-BMW.

Villeneuve avait commencé sa carrière de F1 chez Williams en 1996. Il avait remporté le titre mondial en 1997 avant de suivre Craig Pollock à British American Racing (BAR) en 1999. Il a aussi piloté pour Renault et Sauber.

Vingt ans plus tard, un autre Québécois arrive en F1.

Lance Stroll a remporté 14 des 30 courses F3 en 2016. Il a été sacré champion avec une priorité record de 185 points sur son plus proche poursuivant. Le pilote de Mont-Tremblant a gagné les trois courses présentées sur le circuit d'Hockenheim, en Allemagne, en fin de semaine.

Ce jeune surdoué du volant aura 18 ans le 29 octobre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque