Le défenseur Jeff Petry a marqué un but et ajouté deux passes et il a été l'une des figures dominantes d'une étincelante victoire de 5-1 du Canadien de Montréal face aux Ducks d'Anaheim, mardi soir, au Centre Bell.

Après avoir récolté une passe sur le but égalisateur de Paul Byron, tard en première période, Petry a inscrit le filet d'assurance, tôt au troisième vingt, et ajouté une mention d'aide sur le 13e but de la saison de Max Pacioretty, également marqué en troisième période.

En marquant son 7e but de la saison, Petry a non seulement égalé son sommet personnel, réalisé en 2013-2014 avec les Oilers d'Edmonton, il a aussi touché la cible dans un troisième match d'affilée. Il s'agit d'un exploit qu'il n'avait encore jamais réalisé durant sa carrière.

À ses cinq derniers matchs, Petry a amassé quatre buts et trois mentions d'aide.

Chris Terry a ajouté son premier avec le Canadien durant la dernière minute de jeu de la troisième période.

Outre Petry, Byron s'est aussi signalé en ajoutant une passe sur le but victorieux de Tomas Plekanec (3e) tôt en deuxième période.

Le but de Byron, qui portait le score 1-1 avec 59,8 secondes à jouer au premier vingt, était son 11e de la saison, soit deux de moins que Pacioretty.

De plus, ce filet de Byron lui a permis d'égaler son sommet personnel, réalisé la saison dernière en 62 sorties dans l'uniforme Bleu-blanc-rouge, soit presque exactement le double du nombre de matchs qu'il a joués jusqu'à maintenant cette saison. Mardi, Byron participait à une 32e rencontre.

Privés de cinq de ses joueurs les plus importants, les hommes de Michel Therrien ont livré l'un de leurs meilleurs efforts collectifs de la saison, semblable en fait à la performance qui leur avait permis de battre les Capitals de Washington, samedi dans la capitale américaine.

La besogne abattue par Petry, Byron et compagnie a fait en sorte que Carey Price a connu l'une de ses soirées les plus faciles depuis des lunes. Les Ducks, qui compléteront jeudi à Ottawa une séquence de six matchs à l'étranger, n'ont obtenu que 13 tirs vers Price, dont six lors des deux dernières périodes.

Le gardien du Canadien n'a cédé que devant Andrew Cogliano, auteur de son 9e de la saison tôt en première période.

Quant au Tricolore, il a dirigé 34 tirs vers Jonathan Bernier, peu impressionnant.

Le Canadien complétera sa courte séquence de deux matchs devant ses partisans en accueillant le Wild du Minnesota, jeudi soir.

Le lendemain, la troupe de Therrien disputera la première de sept rencontres d'affilée à l'extérieur de Montréal en rendant visite aux Blue Jackets de Columbus.

Lors de leur seule confrontation de la saison, le 4 novembre, les Blue Jackets avaient corrigé le Canadien et le gardien Al Montoya par le score de 10-0, dans la capitale de l'Ohio.

Le Canadien ne sera pas de retour au Centre Bell avant le 9 janvier alors qu'il accueillera les Capitals de Washington.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine