Retour

Le Canadien marque 10 buts contre l'Avalanche

Les 9 premières minutes du match étaient à peine écoulées que le Canadien menait 5-0... et l'entreprise de démolition s'est poursuivie contre l'Avalanche.

Aussi bien dire que l'Avalanche du Colorado n'aurait jamais dû se présenter au Centre Bell, samedi soir.

Brian Flynn a été le premier membre du Tricolore à déjouer Calvin Pickard. Max Pacioretty, avec le premier de quatre buts, et Artturi Lehkonen, avec son 5e but de la saison, ont chassé le gardien de l'Avalanche.

Semyon Varlamov en relève a paru bien faible. Dans les minutes qui ont suivi, il a cédé deux fois. D'abord face à Pacioretty (pour son 2e), qui a dévié le tir d'Andrei Markov. Puis, contre Paul Byron qui a profité d'une erreur défensive de ses rivaux pour se retrouver en échappée.

Après 8 minutes 41 secondes de jeu, les hommes de Michel Therrien avaient une avance de 5-0.

Flynn est venu ajouter à son palmarès de la soirée. Lui qui n'avait pas marqué depuis le 12 décembre 2015 y est allé d'un deuxième. Zach Redmond et Sven Andrighetto ont obtenu des mentions d'aide.

« Même si vous avez le sentiment de bien jouer, vous avez besoin d'un peu de confiance, de cet élan qui vous permettra de monter la pente, a reconnu Flynn. C'est difficile de marquer des buts sur une base régulière dans cette ligue et il faut savoir profiter des occasions. »

Blake Comeau est venu gâcher le possible jeu blanc de Carey Price à 13 secondes de la fin de la période initiale. Il a dévié un tir de Nikita Zadorov pour redonner un peu d'oxygène à l'Avalanche.

Ce rythme infernal a pris une pause au début de la deuxième période. Max Pacioretty a tout de même décoché une passe parfaite à Alexander Radulov, bien posté devant Varlamov. Le temps de l'écrire et le Russe venait d'inscrire son 6e but avec le Bleu-blanc-rouge.

Le duo Pacioretty-Radulov a récidivé 7 minutes plus tard pour offrir un 8e but aux partisans montréalais. Jeff Petry a également inscrit son nom sur la feuille de pointage dans les dernières secondes de l'engagement. Si l'entraîneur de l'Avalanche Jared Bednar a contesté le but, les officiels l'ont accepté après vérification d'usage de la vidéo.

Le Tricolore menait 9-1 après deux périodes. Pacioretty a complété le pointage en début de troisième période. La dernière fois que Montréal a marqué 10 buts dans un match, c'était en février 1990 contre les Penguins de Pittsburgh.

« De tels matchs n'arrivent pas souvent pendant une saison, et nous avons été de l'autre côté, a rappelé l'entraîneur-chef Michel Therrien. Entre les deuxième et troisième périodes, j'ai mentionné aux joueurs que ce n'était pas important si nous ne marquions aucun autre but. Je voulais que nous jouions de la bonne façon, en limitant les tirs et les chances de marquer, car nous avons un coéquipier derrière qui a été bon pour nous, a-t-il ajouté en parlant de Price.

« Et vous savez quoi, c'est ce qu'ils ont fait. Ça montre l'esprit d'équipe que les joueurs possèdent. »

Pacioretty a davantage parlé du but marqué par l'Avalanche que par ceux de son équipe.

« Je ne dirais pas que nous ressentions de la frustration, mais nous voulons garder la rondelle hors de notre filet et nous avons accordé un but à la fin de la période. Ça nous a fait prendre conscience qu'il faut garder toute notre concentration, qu'ils (les joueurs de l'Avalanche) allaient se porter à l'attaque. En rentrant au vestiaire, ça nous a forcés à demeurer humbles. »

Le Canadien, premier au classement avec 41 points, a ainsi remporté un 2e match de suite, une 14e victoire à domicile sur les 18 qu'il compte cette saison. L'Avalanche (21 points) s'est maintenu 29e au classement général.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine