Le Tricolore a effectué une remontée tardive jeudi soir à Détroit, mais ça n'a pas été suffisant pour battre les Wings. Les hommes de Michel Therrien se sont inclinés 4-3 devant les représentants du Michigan.

Le match était hors de portée pour les Montréalais après deux périodes, car les locaux menaient 4-0. Or, Tomas Plekanec, Paul Byron et Max Pacioretty ont pris les choses en main au dernier tiers. Ils ont marqué trois buts en moins de sept minutes pour faire 4-3.

C'était cependant trop peu trop tard pour le Bleu-blanc-rouge. Il a bien profité d'un six contre quatre en toute fin de rencontre, mais en vain...

Elles étaient déjà très minces, mais avec ce revers et seulement sept matchs à jouer, le CH voit ses chances de participer aux séries éliminatoires réduites à néant.

Le Tricolore stagne en effet au 13e rang dans l'Association de l'Est, avec 74 points.

Avec 85 points, les Wings ont dépassé pendant la soirée les Flyers au 8e rang. Or, les Flyers, qui l'ont plus tard emporté 4-2 contre l'Avalanche, ont repris leur droit sur le 8e échelon, avec 85 points, car l'équipe a un match en main sur les Wings.

Dans la défaite, Ben Scrivens n'a pas connu une soirée du tonnerre. Le gardien, qui a donné de nombreux retours, a laissé passer quatre rondelles sur un total de 40 tirs.

But refusé dès le départ

Plekanec croyait bien avoir donné l'avance aux siens après moins de trois minutes, au terme d'une mêlée devant Petr Mrazek, mais les arbitres ont refusé le but, en plus de punir le Tchèque pour double échec sur le jeu.

On se demande d'ailleurs pourquoi le numéro 14 a été chassé. Heureusement pour le CH, les Wings n'ont rien fait de très convaincant.

Torrey Mitchell méritait quant à lui la punition pour laquelle il s'est rendu coupable à mi-chemin en première période à l'endroit d'Andreas Athanasiou, mais les locaux ont une fois de plus fait chou blanc en supériorité numérique.

Sheahan fait 1-0

C'est plutôt à égalité numérique que les Wings ont ouvert la marque, en fin d'engagement.

Avec 74 secondes à écouler au cadran et au moment où le Tricolore était empêtré dans son territoire, Riley Sheahan a profité d'un retour donné par Scrivens pour battre le gardien d'un angle assez restreint.

Le début du deuxième tiers a été marqué par un violent contact entre Stefan Matteau et Brendan Smith.

Le défenseur des Wings a lourdement frappé la tête de l'attaquant avec son épaule, ce qui fait que le numéro 21 s'est retrouvé sur la patinoire, très ébranlé. Il a d'ailleurs quitté le match momentanément.

Phillip Danault a pour sa part voulu venger son coéquipier sur le jeu, ce qui lui a valu quatre minutes de punition, tandis que Smith a écopé de deux minutes.

Or, les Wings n'ont pas été en mesure de profiter de leur troisième supériorité numérique de la soirée.

Deux buts en 12 secondes

Qu'à cela ne tienne, les représentants du Michigan ont marqué à forces égales à la sixième minute.

Au moment où personne des sept joueurs devant Scrivens ne semblait vouloir de la rondelle, Luke Glendening a sauté sur un disque libre pour déjouer le numéro 40.

Douze secondes plus tard, Sheahan a inscrit son deuxième but du match après s'être échappé devant Scrivens, qu'il n'a eu aucune difficulté à déjouer.

Premier but de Mantha dans la LNH

Les Red Wings ont ajouté un quatrième but en fin de période médiane, et c'est Anthony Mantha qui en a été l'auteur.

Bien posté devant Scrivens pendant que son équipe profitait d'un cinq contre quatre, le Québécois a inscrit son premier but dans la LNH en sautant sur un retour donné par le portier tricolore.

Trois buts en troisième période

C'est Plekanec qui a amorcé la remontée de son équipe en tout début de troisième période. Le Tchèque a finalement eu son but contre Mrazek, cette fois en le battant d'un tir des poignets.

Paul Byron a imité son coéquipier à la cinquième minute. Le petit attaquant a sauté sur un retour donné par Mrazek sur un tir de Darren Dietz pour faire 4-2.

Moins de quatre minutes plus tard, Pacioretty a inscrit le troisième but des siens pour ainsi réduire l'écart à un seul but. Le capitaine, qui sortait du banc des punitions, a décoché un tir qui a dévié sur Niklas Kronwall.

En toute fin de match, le Tricolore a profité d'une supériorité numérique. Scrivens a quitté son filet à la faveur d'un attaquant supplémentaire, mais les Wings ont tenu bon, non sans avoir eu chaud.

Le CH disputera son prochain match samedi au Centre Bell contre les Rangers de New York.

Les hommes de Michel Therrien tenteront de balayer leur série de trois matchs cette saison contre les Blue Shirts.

Le 15 octobre, le Tricolore avait blanchi son adversaire 3-0 au Centre Bell.

Le 25 novembre, les Montréalais avaient signé une victoire de 5-1 au Madison Square Garden.

Le match en quelques photos :

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine