Retour

Le Canadien nivelle la série contre les Rangers

Un but d'Alexander Radulov à 18:34 de la prolongation a donné une victoire de 4-3 au Canadien contre les Rangers de New York, vendredi soir au Centre Bell, lors du deuxième match de leur quart de finale de l'Association de l'Est. La série est maintenant égale 1-1

Les troisième et quatrième rencontres seront présentées à New York, dimanche et mardi. Le cinquième rendez-vous entre ces deux équipes aura lieu jeudi prochain, au Centre Bell.

Radulov a mis fin à un match palpitant en poussant derrière Henrik Lundqvist une rondelle qui était demeurée dans le demi-cercle du gardien des Rangers. Plus tôt dans la période, Shea Weber avait vu son violent tir heurter le poteau à la gauche de Lundqvist. Ce dernier a ensuite frustré Phillip Danault, avec 8:08 à jouer.

Tomas Plekanec, avec 17,3 secondes à jouer à la troisième période, avait forcé la prolongation, aidé de Radulov. Jeff Petry et Paul Byron, tous deux en première période, ont marqué les autres filets du Canadien, qui a terminé le match avec 58 tirs vers Lundqvist.

Les marqueurs des Rangers ont été Michael Grabner, en première période, ainsi que Rick Nash et Mats Zuccarello, dans un intervalle de moins de cinq minutes au deuxième vingt. Les Rangers ont dirigé 38 tirs vers Carey Price.

Ce dernier a réalisé son meilleur arrêt du match contre Jimmy Vesey avec un peu plus de quatre minutes à faire à la période additionnelle.

Le trio de Plekanec s'impose

L'entraîneur-chef Claude Julien avait décidé de faire appel au même groupe de joueurs que mercredi, malgré la défaite par blanchissage, et ceux-ci ont en général bien répondu. Ce fut particulièrement le cas du trio de Plekanec, Byron et Brendan Gallagher, qui a contribué aux deux premiers buts du Canadien dans la série... même s'il n'était plus sur la patinoire lors du premier.

L'honneur de briser la glace contre Lundqvist est allé à Petry, qui a du même coup mis fin à une séquence de 126 minutes et neuf secondes au cours de laquelle le gardien suédois avait blanchi le Canadien en rencontres des séries, soit depuis la deuxième période du cinquième match de la finale de l'Est en 2014.

Petry, pour qui il s'agissait d'un premier but depuis le 23 décembre, a été avantagé par le fait que Lundqvist avait perdu son bâton à la suite d'un contact avec Gallagher plusieurs secondes auparavant.

Gallagher et ses coéquipiers de trio étaient de retour au banc et avaient été remplacés par Danault, Radulov et Max Pacioretty, et Lundqvist n'avait toujours pas de bâton lorsque Petry a fait bouger les cordages à 4:05.

Byron, Gallagher et Plekanec ont uni leurs efforts pour inscrire un deuxième but avant la fin du premier vingt, et deux minutes après le filet égalisateur de Grabner, lorsque Byron a déjoué Lundqvist d'un tir précis dans la partie supérieure droite.

Weber se fâche

Après une première période marquée par du jeu robuste -- il s'est donné 53 mises en échec, dont 28 par les Rangers -- les deux équipes ont maintenu le tempo au deuxième vingt, et les esprits se sont même échauffés pour la première fois en deux matchs.

Les hostilités ont commencé lorsque Steve Ott et Zuccarello se sont bousculés dans le coin gauche, derrière le filet de Price. Les huit autres joueurs se sont joints aux deux assaillants, et Weber a même jeté les gants contre J.T. Miller, pendant que Zuccarello et Jordie Benn se chamaillaient.

Le Canadien est sorti victorieux de cet échange, puisque Zuccarello a écopé une pénalité mineure additionnelle. Non seulement le Tricolore n'a pas su profiter de son avantage numérique, il a vu les Rangers égaler la marque une cinquantaine de secondes après la fin de la punition lorsque Nash a battu Price d'un tir des poignets dans la partie supérieure gauche du filet.

Puis à 14:47, les Rangers ont plongé le Centre Bell dans un certain désarroi quand Zuccarello a fait dévier derrière Price un tir de Brendan Smith, à l'aide de sa jambe droite.

Cette première avance dans le match, les Rangers sont parvenus à la protéger malgré les attaques répétées du Canadien en deuxième moitié de troisième période.

Avec un peu plus de trois minutes à jouer à la troisième période, Lundqvist s'est retrouvé une autre fois sans son bâton, mais cette fois-ci, il est parvenu à s'imposer devant Weber et Alex Galchenyuk.

Lundqvist a finalement cédé sur le 45e tir du Canadien, lorsque Plekanec a fait dévier une passe de Radulov alors que Price avait cédé sa place à un attaquant supplémentaire.

Le Tricolore est même venu près de prendre l'avance avec trois secondes à jouer quand Danault a raté la cible d'un tir de l'enclave.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine