Retour

Le Canadien perd le premier match face aux Rangers

Les Rangers ont blanchi le Canadien de Montréal 2-0 lors du premier match de leur série huitième de finale, mercredi au Centre Bell. Ils mènent donc la série 1-0.

Les hommes d'Alain Vigneault ont donc répété le tour de force qu'ils avaient réalisé lors du dernier rendez-vous entre les deux formations, au printemps 2014, en venant voler le premier duel dans le château fort du Tricolore. Cette fois-ci, au moins, Carey Price a joué tout le match.

Le but victorieux a été l'oeuvre de Tanner Glass, seulement son 2e en 61 matchs éliminatoires, à mi-chemin de la première période contre Price, qui a réalisé 29 arrêts. Michael Grabner a ajouté un but dans une cage désertée avec 70 secondes à écouler à la troisième période.

Le reste du match a donné l'occasion à Price et son rival Henrik Lundqvist d'échanger les arrêts clés. Le vétéran gardien des Rangers, dont les insuccès au Centre Bell sont connus, a bloqué les 31 rondelles auxquelles il a fait face pour son dixième blanchissage en matchs éliminatoires.

Il s'agissait aussi de son premier jeu blanc depuis celui enregistré le 29 mai 2014 par un score de 1-0... contre le Canadien. Ce blanchissage de Lundqvist, au Madison Square Garden, avait sonné le glas du Tricolore lors du 6e match de la finale de l'Association de l'Est.

Les hommes de Claude Julien tenteront d'égaler la série lors du deuxième match, vendredi soir au Centre Bell. Les troisième et quatrième rencontres suivront à New York dimanche et mardi.

Début endiablé

Possiblement transportés par une spectaculaire cérémonie d'avant-match, les joueurs du Canadien ont amorcé le duel avec aplomb. Jordie Benn a donné le ton avec une solide mise en échec à l'endroit de Glass dès la troisième minute de jeu, l'une des 40 distribuées de part et d'autre -- 20 de chaque côté -- pendant les 20 premières minutes.

Dwight King, que l'on a graduellement vu de plus en plus à l'aise avec sa nouvelle équipe en fin de calendrier, a sérieusement testé Lundqvist, qui a bloqué son dur tir frappé à l'aide de son bras gauche.

Les hommes de Claude Julien ont contrôlé le jeu en première moitié de période, mais ils ont néanmoins concédé le premier but à 9:50. Tomas Plekanec a gagné une mise en jeu à la gauche de Price, mais Glass a réussi à s'emparer de la rondelle et a déjoué le gardien du Canadien grâce à un revers de qualité, dans la partie supérieure gauche.

Après un léger creux de vague qui a suivi ce but, le Canadien s'est de nouveau fait menaçant, forçant le vétéran portier des Rangers à réaliser de beaux arrêts contre Andreas Martinsen et Shea Weber.

La pression imposée par les joueurs du Canadien a mené à deux pénalités dans un intervalle de 1:56 durant les cinq dernières minutes de l'engagement. Les attaquants montréalais ont cependant dû se contenter de deux tirs et sont rentrés au vestiaire en recul d'un but, malgré leurs 16 tirs contre seulement 5 pour les visiteurs.

La glace penche d'un côté

S'ils avaient connu un fort début de rencontre, les joueurs du Canadien ont été complètement embouteillés pendant les dix premières minutes du deuxième vingt, au point d'être limités à un seul tir durant tout cet intervalle.

Si le score est demeuré 1-0 tout ce temps, c'est grâce à Price, qui a fait face à l'équivalent d'un tir par minute pendant la première moitié de la période médiane. Le gardien du Tricolore s'est montré alerte, entre autres, face à J.T. Miller, Mats Zuccarello, Chris Kreider, Oscar Lindberg, Brendan Smith et Nick Holden.

Le Tricolore est graduellement sorti de sa torpeur en deuxième moitié de période et Lundqvist a réalisé son meilleur arrêt du match face à Shea Weber, grâce à un déplacement latéral.

Avant la fin de la période, les Rangers ont été incapables d'exploiter une supériorité numérique de deux hommes pendant 57 secondes, ne récoltant qu'un seul tir -- peu dangereux -- vers Price.

Alors qu'ils avaient besoin d'un but pour égaler le score, les joueurs du Canadien ont été limités à seulement sept tirs lors des vingt dernières minutes de jeu, et peu d'entre eux étaient vraiment menaçants.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine