Retour

Le Canadien renoue avec la victoire contre les Flyers

Le Tricolore a offert vendredi au Centre Bell un spectacle plutôt terne contre les Flyers pendant les 60 premières minutes, mais il s'est repris de belle façon en prolongation et en tirs de barrage, où le jeu a été spectaculaire. Les hommes de l'entraîneur-chef Michel Therrien l'ont finalement emporté par la marque de 3-2 en fusillade.

Après une période de prolongation époustouflante, Paul Byron et Max Pacioretty ont été les héros pendant la séance de tirs de barrage.

Mike Condon a aussi été impeccable au cours de la fusillade. Il n'a cédé que devant Nick Cousins.

Le Bleu-blanc-rouge renoue donc avec la victoire, lui qui avait perdu à ses trois derniers départs.

En temps réglementaire, Dale Weise et Max Pacioretty ont été les marqueurs pour les Montréalais. Du côté des Flyers, Nick Cousins et Michael Raffl ont fait bouger les cordages derrière Condon.

Au total, le gardien du CH a bloqué 35 des 37 rondelles dirigées vers lui. Son adversaire à l'autre extrémité de la patinoire, Michal Neuvirth, a pour sa part cédé deux fois sur 31 tirs.

En plus de mettre fin à une série de trois défaites, le Canadien a rejoint les Sénateurs d'Ottawa au 12e rang du classement général de l'Association de l'Est avec 60 points. Les Flyers totalisent 61 points et ont toujours deux parties en banque sur les deux formations canadiennes.

Notons que Tom Gilbert a quitté la rencontre en deuxième période après avoir été blessé au bas du corps.

Deux buts en 10 secondes

Condon s'est illustré en tout début de rencontre en frustrant Michael Raffl, qui représentait une menace tout juste devant son filet.

De façon un peu chanceuse, Weise a donné l'avance aux siens après moins de trois minutes. Posté derrière Neuvirth, l'attaquant a voulu remettre la rondelle devant le filet, mais le défenseur Nick Schultz a accidentellement fait dévier le disque derrière son gardien.

Les réjouissances n'ont cependant duré que 10 secondes pour le Bleu-blanc-rouge.

En accélération dans le territoire des locaux, Cousins a créé l'égalité après avoir décoché un tir en apparence banal, mais la rondelle s'est tout de même frayé un chemin jusque derrière Condon, qui a été on ne peut plus ordinaire là-dessus.

Les Montréalais ont obtenu une belle occasion de reprendre l'avance en fin d'engagement, au moment où Claude Giroux était au cachot, mais ce fut un échec. La foule s'est d'ailleurs chargée de manifester sa désapprobation en voyant ce triste spectacle à cinq contre quatre.

Au début du deuxième tiers, le Tricolore a certes été un peu plus animé pendant sa deuxième supériorité numérique de la rencontre, mais les menaces à l'endroit de Neuvirth ont été bien maigres.

À l'image du CH, les Flyers ont joué sans trop de conviction quelques instants plus tard, à cinq contre quatre. Pour le reste, le jeu en période médiane n'a pas été très trépidant de part et d'autre.

Raffl marque, Pacioretty égalise

Michael Raffl a donné l'avance aux siens pour la première fois dans le match au début de la troisième période.

À la suite d'un revirement causé par Tomas Plekanec dans son propre territoire, les Flyers ont immédiatement attaqué le filet de Condon.

Bien positionné à la droite du gardien, Raffl n'a eu qu'à rediriger derrière Condon la superbe passe du défenseur Shayne Gostisbehere, pour qui il s'agissait d'un 14e match de suite avec au moins un point.

Le Canadien a cependant répliqué à la huitième minute.

Alors que les siens profitaient d'une quatrième supériorité numérique dans le match, Max Pacioretty a battu Neuvirth d'un bon tir des poignets, au moment où le CH s'était installé en zone ennemie. P.K. Subban et Dale Weise ont été les architectes de ce but.

Condon a pour sa part sauvé les siens à la fin du dernier tiers, notamment en frustrant Claude Giroux, qui aurait pu faire très mal au Tricolore à la suite d'un revirement.

Malgré un spectacle très enlevant à trois contre trois, la prolongation n'a fait aucun maître. Il a donc fallu se rendre en tirs de barrage, où Pacioretty, Byron et Condon ont brillé, tout simplement.

Fait plutôt rare, le Tricolore ne joue pas samedi et dimanche. Il reprendra l'activité lundi, au Centre Bell, contre les Prédators de Nashville.

La première confrontation entre les deux équipes avait été nettement à l'avantage des représentants du Tennessee.

Les hommes de Michel Therrien avaient perdu par la marque de 5-1 à Nashville.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards