Face à un adversaire plus redoutable que la veille, le Canadien n'a jamais été dans le coup contre le Wild du Minnesota, jeudi à Saint Paul, et il s'est incliné 7-1.

Après avoir connu un festin offensif dans une victoire de 7-4 face aux Jets de Winnipeg, mercredi, le Canadien s'est buté à la deuxième meilleure défense de la LNH.

Tomas Plekanec a privé Devan Dubnyk d'un jeu blanc en le battant en avantage numérique avec 8,5 secondes à écouler au cadran. Dubnyk a effectué 20 arrêts.

Christian Folin, Eric Staal, Jordan Schroeder, Nino Niederreiter, deux fois, Jason Zucker et Ryan Suter ont marqué pour le Wild (26-9-5), qui a un dossier de 3-0-1 à ses quatre dernières sorties. Staal a ajouté deux aides à sa récolte et Suter, une, tandis que Jared Spurgeon a amassé deux mentions d'aide et Matt Dumba, trois.

Carey Price a stoppé seulement 17 des 24 lancers dirigés vers lui et le Canadien (26-11-6) a encaissé seulement un deuxième revers à ses six derniers matchs. Price a accordé trois buts ou plus lors de six de ses sept derniers départs. Il affiche un dossier de 2-3-2 au cours de cette séquence. C'est la première fois depuis le 2 mars 2013 que Price accorde sept buts dans un match. Le Canadien avait alors perdu 7-6 en prolongation face aux Penguins de Pittsburgh.

Le Canadien reprendra le collier samedi, quand les Rangers de New York seront de passage au Centre Bell.

L'affaire d'une équipe

Le Wild a frappé rapidement en début de rencontre, alors que Folin a ouvert la marque après seulement 2:34 de jeu. Staal l'a rejoint dans l'enclave à partir du coin de la patinoire et si le défenseur suédois a fendu l'air à sa première tentative, son tir du revers a finalement surpris Price du côté du bouclier.

Le Canadien est demeuré vaillant par la suite sans jamais vraiment menacer le filet de Dubnyk. Paul Byron a obtenu la plus belle occasion quand il a intercepté un dégagement de Suter, mais son tir a raté la cible.

Le Wild a offert un coussin encore plus confortable à son gardien grâce à deux buts dans un intervalle de 39 secondes tôt en deuxième période. Staal a d'abord battu Price du côté du bouclier à 6:35 alors que la couverture défaillante du Canadien lui a laissé beaucoup d'espace. Puis Schroeder a réussi à faire dévier un tir de Spurgeon même s'il était en pleine chute à la suite d'un double échec de Zach Redmond.

Byron aurait pu ramener le Canadien dans le match tard en deuxième période quand il s'est échappé en infériorité numérique avec 2:46 à faire à l'engagement. Il a cependant à nouveau raté la cible.

Seulement 44 secondes plus tard, Niederreiter a porté le coup de grâce en avantage numérique quand il a été laissé fin seul aux côtés de Price.

Zucker et Suter ont tourné le fer dans la plaie en touchant la cible en avantage numérique en troisième période. Niederreiter a ajouté son deuxième but du match un peu plus tard.Plekanec a inscrit un but sans importance en fin de rencontre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine