Josh Gordon veut rejouer dans la NFL. Suspendu indéfiniment pour consommation de drogue, en 2015, l'athlète de 26 ans y est allé d'un long plaidoyer sur le site Web Uninterrupted.

Dans une vidéo de 13 minutes, Gordon a révélé avoir craint pour sa vie et a dévoilé les substances qu’il a absorbées pendant nombre d’années.

Interviewé pendant un congé de trois jours d’une cure de désintoxication en Floride qui dure depuis 70 jours, le jeune homme a affirmé qu'il avait changé.

« L’expérience m’a rendu humble. C’est une dose de réalité quand tu es tenu à l’écart de la société, avec toutes tes ressources épuisées, l’ego est réduit quasiment à néant. Je dois juste m’appuyer sur ma foi, ma famille et ma capacité à jouer au football. »

Gordon dit avoir eu plusieurs conversations candides avec Roger Goodell, le commissaire de la ligue.

« Il a mauvaise réputation parce que les gens ne le comprennent pas, a-t-il déclaré au sujet de Goodell. Mais pour moi, c’est un grand homme et un bon ami. Il a été un mentor de multiples façons qu’il ne comprend peut-être pas lui-même. »

L’ailier éloigné soutient que sa consommation de drogues a été tolérée par ses entraîneurs et ses professeurs depuis ses années collégiales « en raison de [ses] aptitudes ».

Quand il a été arrêté pour possession de marijuana, le natif de Houston a prétendu qu’un de ses entraîneurs de l’Université Baylor lui avait fourni des produits pour qu’il puisse réussir un test antidopage.

Après sa première suspension chez les professionnels, Gordon est entré dans un centre de désintoxication pour une cure qui se voulait, admet-il, un « coup de publicité pour calmer les médias et les partisans ».

« J’ai été là 14 ou 15 jours. C’était une farce, presque des vacances. J’ai eu beaucoup de repas gastronomiques et pris une petite pause. Ensuite, je suis retourné au travail et mené la ligue pour les verges par la passe. »

Gordon a en effet amassé 1646 verges de gains en 2013, un sommet dans le circuit. Il a aussi inscrit 9 touchés.

Après avoir été arrêté au volant avec les facultés affaiblies en 2014, il a été suspendu pour 10 matchs.

À son retour au jeu, le no 12 se souvient d’avoir raté une réunion d’équipe avant le dernier match de la saison. À son arrivée à l’aéroport, Ray Farmer, le directeur général des Browns à l’époque, lui a interdit de prendre l’avion pour Baltimore.

Gordon a ensuite purgé une suspension pendant toute la saison 2015. Il s’est retrouvé dans les rues obscures de Gainesville, en Floride, à la recherche de drogues.

« J’ai commencé à me souvenir de tous les événements négatifs qui sont arrivés dans ma vie. Et là, il y a eu un déclic dans ma tête : ‘’tu l’as encore fait mon gars, tu es prêt à gaspiller tout ce pour quoi tu as travaillé, tout ce que tu n'as jamais eu dans la vie’’.

« C’est si étrange, mais j’ai juste eu le désir d’arrêter, d’aller chercher de l’aide et de m’investir à 100 % dans tout ce qui allait m’aider à me sauver la vie. »

À l’écart du jeu depuis décembre 2014, Gordon devra faire une demande pour être réintégré dans la NFL. Il pourrait devoir purger une suspension de quatre matchs avant de revenir sur le terrain.

Plus d'articles

Commentaires