La baisse du niveau du lac Saint-Louis menace la stabilité du cargo Kathryn Spirit, a annoncé la Garde côtière canadienne à la suite d'inspections de routine menées par Transports Canada.

Des câbles d'acier ont dû être installés d'urgence pour éviter qu'il se renverse.

« À moyen terme, ça ne suffira pas. Le fond du lac est en galets, si le niveau de l'eau baisse encore un peu, le bateau va se coucher », a affirmé le maire de Beauharnois, Claude Haineault, en entrevue à Radio-Canada.

Les autorités inspectent le navire à l'aide d'un hélicoptère, entre autres, afin de trouver des moyens de le stabiliser. Des estacades ont été installées samedi matin en cas de déversement de résidus d'huile ou de pétrole dans l'eau.

Le lac Saint-Louis est la principale source d'eau potable pour plusieurs municipalités du Grand Montréal.

Amarré temporairement par la société mexicaine Reciclajes Ecologicos Maritimos en 2011, le vieux cargo rouille depuis quatre ans près de la centrale de Beauharnois, en Montérégie, au grand dam de la municipalité.

En avril, le comité fédéral-provincial responsable du dossier laissait entendre que le bâtiment serait démoli sur place.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine