Les Alouettes (1-2) ont répondu aux nombreuses critiques à leur endroit samedi à Regina. Les Montréalais ont décroché leur premier triomphe de la saison par la marque de 23-17 contre les Roughriders (1-2).

Les Moineaux ont du coup mis un terme à une vilaine séquence de 13 revers, la plus longue dans l'histoire de la LCF, avec un gain en Saskatchewan. Ils n'avaient pas goûté à l'ivresse de la victoire depuis le 11 août 2017.

Les Alouettes ont excédé le plateau des 10 points pour la première fois de la campagne. Ils s'étaient arrêtés sur la dizaine face aux Lions de la Colombie-Britannique (1-1) et aux Blue Bombers de Winnipeg (1-2).

Le marchand de vitesse au poste de receveur Chris Williams a réussi un touché de 79 verges au deuxième quart qui a brisé l'égalité de 3-3. Boris Bede a converti sa deuxième tentative de botté de précision avant la pause de la mi-temps.

Chris Jones a procédé à un changement au poste de quart avant d'entamer la troisième période. Les deux interceptions de Brandon Bridge et ses nombreuses passes incomplètes ont forcé la main du pilote des Roughriders.

Les demis défensifs Branden Dozier et Jermaine Robinson ont commis les deux revirements contre celui qui est surnommé « Air Canada ».

David Watford a pris les rênes de l'attaque au détriment de Bridge qui a conclu le match avec des gains de 111 verges. Huit de ses 18 relais ont été captés par ses coéquipiers.

Joe Burnett a tôt fait d'imiter ses homologues Dozier et Robinson lorsqu'il a mis les deux mains sur une passe de Watford.

Willy blessé

Mike Sherman a également dû changer de meneur offensif en cours de rencontre, mais pas du tout pour les mêmes raisons.

Jeff Mathews a succédé à Drew Willy derrière le centre lorsque le partant s'est dirigé au vestiaire pour une évaluation concernant une possible commotion cérébrale.

Willy a complété 8 de ses 15 relais pour 157 verges par la voie des airs, dont 79 grâce à l'attrapé de Williams pour le seul majeur des visiteurs.

L'ailier éloigné a plus tard saisi une passe de 47 verges de Mathews. Le trentenaire a accumulé 130 verges à Regina, plus que son total après deux confrontations (120 verges).

Un retour de botté de dégagement de 56 verges de Christion Jones dans les premiers instants de l'engagement ultime a remis les locaux sur les rails. Quelques jeux plus tard, Watford a rejoint Naaman Roosevelt dans la zone payante pour réduire l'écart à une possession.

Le porteur de ballon Tyrell Sutton a échappé l'objet sur la séquence offensive suivante des Alouettes, ouvrant encore un peu plus la porte aux Roughriders. Un placement de Brett Lauther s'en est suivi.

Le résultat aurait cependant pu être bien pire. Le receveur Caleb Holley s'était démarqué à l'intérieur de la zone des buts, mais le ballon lancé par Watford a arrêté son chemin sur l'un des poteaux jaunes.

Mathews et l'attaque montréalaise ont bien répondu en enchaînant les premiers jeux. Bede a conclu les deux poussées offensives suivantes avec des placements pour porter son total à cinq.

Le demi de coin Najee Murray a scellé l'issue de l'affrontement avec la quatrième interception de la tertiaire montréalaise.

Les Alouettes renoueront avec le stade Percival-Molson vendredi avec la visite du Rouge et Noir d'Ottawa (1-1). Les Montréalais avaient subi une raclée contre les Blue Bombers lors de leur unique duel à domicile cette saison.

Plus d'articles