Retour

Le CH fournit un bel effort, mais s'incline devant les Hawks

Le Tricolore a livré une très bonne bataille jeudi soir au Centre Bell aux Blackhawks de Chicago, mais les hommes de Michel Therrien n'ont pas été en mesure de battre les champions de la Coupe Stanley. À court de buts, le CH s'est incliné 2-1.

Ce n'est cependant pas faute d'avoir essayé : le Bleu-blanc-rouge a tiré 40 fois sur le portier des Hawks Corey Crawford.

Le gardien de Châteauguay n'a cédé qu'à une seule reprise, contre Paul Byron en première période.

Dans une cause perdante, Mike Condon a tout de même fait bonne figure. Le numéro 39 a stoppé 31 des 33 tirs dirigés vers lui. Seuls Jonathan Toews et Ryan Garbutt l'ont déjoué au premier tiers.

Le CH subit un deuxième revers de suite. Les Hawks alignent quant à eux un neuvième gain.

Rappelons que ce match a permis à l'entraîneur des Hawks, Joel Quenneville, de doubler l'illustre Al Arbour au deuxième rang du classement de tous les temps pour le nombre de victoires par un entraîneur-chef, avec 783.

Il lui faudra cependant quelques années encore s'il espère rejoindre le grand Scotty Bowman, qui domine à ce chapitre avec 1244 en 30 saisons dans la LNH.

Départ canon des Hawks

Les visiteurs ont été coriaces dès les premiers instants de la rencontre. À la suite d'un revirement causé par Nathan Beaulieu, Patrick Kane est venu bien près de donner l'avance aux siens.

Désorganisé dans son territoire, le CH a été puni dès la quatrième minute de la première période. Heureusement, la troupe de Michel Therrien a pu limiter les dégâts au moment où David Desharnais était au cachot.

Toews marque, Byron réplique

La pression exercée par les Blackhawks a rapidement eu raison de Condon. À 8:26 au premier tiers, Andrew Shaw a servi une belle passe à Jonathan Toews, qui se trouvait à l'embouchure du filet. Le capitaine n'a pas raté pareille occasion.

Byron a égalisé la marque un peu plus de deux minutes plus tard.

Pendant une incursion en territoire des Hawks, le numéro 41 a fait dévier une passe de Desharnais derrière Crawford.

Il n'a cependant fallu que 150 secondes aux visiteurs pour reprendre l'avance dans le match.

Pendant que les siens bourdonnaient près du filet de Condon, Ryan Garbutt a décoché un bon tir qui a complètement confondu le portier du CH. Il faut dire que la présence de Nathan Beaulieu devant Condon ne l'a pas aidé.

Après avoir connu un début de deuxième période plutôt laborieux, le CH s'est quelque peu ressaisi par la suite. Alex Galchenyuk a notamment obtenu quelques occasions de marquer.

Crawford a pour sa part été spectaculaire à mi-chemin en deuxième période. Il a frustré coup sur coup Paul Byron et Tomas Fleischmann.

Le Bleu-blanc-rouge a multiplié les menaces en fin de période médiane, mais en vain.

Les deux équipes se sont échangé maintes occasions de marquer en troisième période. Condon a été solide aux dépens d'Andrew Desjardins et de Jonathan Toews.

Le CH a profité de sa première supériorité numérique dans le match à la cinquième minute du dernier tiers. Les Montréalais ont cependant été incapables de faire scintiller la lumière rouge derrière Crawford.

Malgré quelques menaces en fin de rencontre et même avec un sixième attaquant, le Tricolore n'a pu créer l'égalité et forcer la prolongation.

Le Canadien disputera son prochain match samedi, à Saint Louis, contre les Blues.

Les hommes de Michel Therrien se rendront par la suite en Illinois afin d'y affronter de nouveau les Blackhawks, cette fois dans leur domicile.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine