Retour

Le CH tient tête aux Ducks, mais perd en tirs de barrage

Humilié lundi à San José contre les Sharks, le Tricolore s'est relevé mercredi soir en livrant une très bonne bataille contre les Ducks d'Anaheim. Les efforts des hommes de l'entraîneur-chef Michel Therrien n'ont cependant pas été suffisants pour l'emporter.

Le Bleu-blanc-rouge s'est incliné en tirs de barrage par la marque de 3-2. Il s'agit d'un deuxième revers d'affilée pour les Montréalais.

Jakob Silfverberg a joué le héros pour les locaux pendant la fusillade. Le Suédois a été le seul à déjouer Mike Condon, tandis que Paul Byron, Alex Galchenyuk et Max Pacioretty ont mordu la poussière contre John Gibson.

Dans la défaite des siens, Galchenyuk a été la bougie d'allumage. L'attaquant du CH a marqué ses 18e et 19e buts de la saison.

La réplique est venue de Jamie McGinn et Corey Perry pour les Ducks.

Malgré ce revers, Condon a été solide. Le gardien du CH a stoppé 33 des 35 tirs dirigés vers lui.

Gibson a également été à la hauteur à l'autre bout de la patinoire. Le portier des Ducks a arrêté 25 des 27 rondelles envoyées dans sa direction.

Même s'il récolte un point dans la défaite, le CH occupe toujours le 13e rang dans l'Association de l'Est, avec 66 points. Il est à six points des Penguins de Pittsburgh, détenteurs du huitième échelon.

Un bon premier tiers pour le CH

Stefan Matteau, qui disputait son premier match dans l'uniforme du CH, s'est fait remarquer en tout début de rencontre, mais pas nécessairement pour les bonnes raisons.

Après seulement 146 secondes, le numéro 21 a été chassé pour deux minutes. Heureusement, les visiteurs ont tenu bon face au meilleur avantage numérique de la LNH ces temps-ci.

Les Ducks ont par la suite été menaçants près du filet de Condon, mais le portier des Montréalais a fait le travail.

Le Tricolore a profité à son tour d'un avantage numérique à la fin du premier tiers, où il est venu bien près de s'inscrire au pointage, mais en vain.

En effet, le défenseur des Ducks Josh Manson a tendu le bâton à la dernière seconde pour empêcher une rondelle de se retrouver derrière le gardien Gibson.

Un 18e but pour Galchenyuk

À force d'acharnement, le Bleu-blanc-rouge s'est inscrit à la marque à la cinquième minute en deuxième période.

Pendant que les siens s'étaient installés en territoire des Ducks, Andrei Markov a servi une passe transversale magistrale à Alex Galchenyuk, qui se trouvait non loin de Gibson. Le gardien ennemi n'a rien pu faire.

Par la suite, les esprits se sont quelque peu échauffés à mi-chemin dans le match. À la suite d'une escarmouche qui a mené à un quatre contre trois puis à un cinq contre quatre en faveur des Ducks, ces derniers n'ont pas été en mesure de générer quoi que ce soit en attaque face à Condon.

McGinn fait 1-1

Les locaux ont finalement noirci la feuille de pointage à la fin du deuxième engagement.

À 14:28, Jamie McGinn a souligné de belle façon son premier match dans l'uniforme des Ducks. Bien posté devant le gardien du CH, l'attaquant acquis il y a quelques jours des Sabres de Buffalo a récupéré un retour donné par Condon sur son propre tir.

La période s'est terminée dans la bagarre. Michael McCarron et Kevin Bieksa en sont venus aux coups après que ce dernier eut servi une dure mise en échec à Lars Eller. McCarron s'est porté à la défense du Danois en jetant les gants pour défendre son coéquipier.

Galchenyuk en rajoute

Le numéro 27 du CH a inscrit son deuxième but du match tôt en troisième période.

Pendant une relance rapide de son équipe, Galchenyuk a battu Gibson d'un excellent tir des poignets pendant qu'il avait la vue voilée.

Les Ducks ont cependant ramené tout le monde à la case départ à 10:51, en avantage numérique. Corey Perry, situé à l'embouchure du filet de Condon, n'a tout simplement eu qu'à compléter un jeu de passe orchestré par David Perron.

La prolongation n'a fait aucun maître, même si Lars Eller a eu une chance en or de procurer la victoire à son équipe. Le Danois a raté un filet ouvert.

Il a donc fallu se rendre en tirs de barrage, où Silfverberg a fait la loi.

Le Bleu-blanc-rouge disputera son prochain match dans moins de 24 h, toujours en Californie.

Les hommes de Michel Therrien se mesureront jeudi aux Kings de Los Angeles.

Il s'agira du deuxième et dernier affrontement de la saison entre les deux équipes.

Le 17 décembre, les hommes de Darryl Sutter avaient battu les Montréalais par la marque de 3-0 au Centre Bell.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine