Retour

Le changement de sens d'une rue fait bondir des commerçants du quartier Saint-Henri

Certains commerçants du quartier Saint-Henri à Montréal sont inquiets. Il ne sera maintenant plus possible de se rendre sur la rue Notre-Dame depuis l'autoroute Ville-Marie. L'arrondissement a en effet décidé de modifier l'artère qui y mène, la rue Rose-de-Lima, qui devient un sens unique.

Les commerçants demandent à la Ville de faire marche arrière.

Certains disent avoir observé une baisse d'achalandage de l'ordre de 30 % dans les derniers mois, en raison de travaux routiers. Pour eux, c'était un « mal nécessaire », puisque d'ici la fin de 2017, l'artère commerciale serait complètement modernisée, et donc plus attrayante pour les piétons. Or, le changement de sens pourrait tout gâcher selon eux.

Peter Sergakis, un propriétaire et commerçant du quartier Saint-Henri, a organisé une assemblée lundi après-midi à laquelle une trentaine de commerçants de la rue Notre-Dame Ouest ont participé.

« Avec les travaux qu'on a, avec le pont Champlain et tout ça, les gens sont obligés de passer par la rue Atwater, explique Réjean Richer, propriétaire de la pharmacie Jean Coutu. Il y a déjà de la congestion, donc durant les heures d'affluence, ça va être très long pour eux et on va les décourager. Ça va affecter beaucoup les clients qui viennent de l'ouest de la ville. Il va y avoir des détours, des raccourcis qu'ils ne connaissent pas nécessairement, puis ça va les décourager je crois. »

Lors des consultations avec la Ville, les travaux sur la rue Notre-Dame ont pris toute la place dit-il. Plusieurs commerçants comme lui n'étaient pas au courant des changements prévus sur la rue Rose-de-Lima. « Moi ça fait trois jours que je l'ai appris, confie Réjan Richer. Tout de suite, je me suis dit : "Ça n'a pas de sens!" ».

Difficile de faire marche arrière

Le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, s'est présenté à l'assemblée lundi pour répondre aux critiques. Il a indiqué qu'il a été décidé depuis des mois que la rue Rose-de-Lima deviendrait un sens unique et, selon lui, les commerçants ont été mis au courant.

« Les travaux sont complétés, indique-t-il. La rue est déjà à sens unique vers le nord. Les panneaux sont déjà installés. La rue a été transformée. »

« Les gens ont demandé d'avoir une place publique vivante, animée, où il pourrait y avoir des activités. C'est pour ça qu'on a retranché une partie de la rue, précise-t-il. C'est assez difficile de dire qu'on va permettre à des camions et à d'autres véhicules d'emprunter la rue dans le mauvais sens alors qu'il va y avoir encore plus de gens qui vont vouloir justement faire ces activités-là. C'est maintenant une question de sécurité également. »

Selon lui, il serait donc difficile voire impossible de faire marche arrière et de changer la signalisation à nouveau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine