Retour

Le chef présumé des Rock Machine est arrêté à Valleyfield

Le chef présumé du groupe de motards, Jean-François Émard, a été arrêté jeudi matin dans le cadre d'une opération antidrogue menée par la Sûreté du Québec (SQ) dans le secteur de Salaberry-de-Valleyfield.

L'homme de 40 ans a comparu jeudi après-midi au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, où il fait face à des accusations en matière de stupéfiants et d'entreposage d'armes à feu.

Une quantité importante de comprimés et une arme chargée auraient été découverts par les policiers lors de la perquisition de sa résidence.

En tout, deux hommes et quatre femmes, tous de Salaberry-de-Valleyfield, ont été arrêtés jeudi matin.

Menée par une trentaine de policiers de la SQ, l'opération visait le démantèlement de trois points de vente servant à la distribution de différentes drogues, dont la cocaïne, la méthamphétamine et le cannabis.

Les six suspects arrêtés devront revenir au tribunal dans les prochains jours pour l'enquête sur leur remise en liberté.

Jean-François Émard a une longue feuille de route en matière d'activités criminelles, ayant déjà par le passé plaidé coupable à des accusations de possession et de trafic de drogues, au profit ou sous la direction d'une organisation criminelle.

Avec les informations de Karine Bastien.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine