Retour

Le CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf devra apporter des correctifs

EXCLUSIF - C'est « sous condition » que l'agrément du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf a été renouvelé pour une période de cinq ans en décembre dernier.

Un texte de Davide Gentile

« Au niveau des sondages, ils n’ont pas atteint les standards de satisfaction au niveau de la clientèle », relate Marie-Anne Bracco, du Conseil québécois de l'agrément. « Il faut qu’ils travaillent la communication et la transparence », affirmait Mme Bracco plus tôt ce mois-ci.

Le CHSLD a six mois pour mettre en place des mesures correctives.

Ce n’est pas la première fois que le CHSLD fait l’objet d’une évaluation externe de ses services. En mars 2015, un évaluateur du ministère de la Santé et des Services sociaux formulait une demi-douzaine de recommandations. Il proposait, entre autres, qu'on améliore les mécanismes d'évaluation de la satisfaction des résidents, leur position lors des repas et l'offre de loisirs.

En décembre 2013, l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie avait déclenché une enquête à la suite d'une dénonciation. Une série de recommandations avaient été rendues publiques au cours des mois suivants.

Le gestionnaire du CHSLD, le Groupe Savoie, a refusé de nous fournir une copie du rapport d’agrément.

Au ministère, on précise que selon la Loi sur les services de santé et les services sociaux, l’établissement doit rendre le rapport public 60 jours après sa réception. Au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre, on indique n’avoir toujours pas reçu copie du rapport.

Le CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf est le premier partenariat public-privé du genre au Québec. Construit par le Groupe Savoie, il a ouvert ses portes en octobre 2010. Il compte 200 lits.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine