Retour

Le comédien Marcel Leboeuf songe à se lancer en politique à Mont-Saint-Hilaire

Des projets de construction d'immeubles à logement au pied du mont Saint-Hilaire suscitent l'inquiétude de nombreux citoyens, dont le comédien Marcel Leboeuf, qui pourrait briguer un poste de conseiller municipal aux prochaines élections municipales.

« Pouvez-vous croire qu'il y a une heure de pointe maintenant à Saint-Hilaire, qui est une petite ville champêtre? » a demandé le comédien, lors d'une entrevue diffusée dimanche matin à RDI.

Devant l'intensification de la densification urbaine, un comité composé de citoyens et d'élus a été mis en place, pour décider ce qui pourrait, ou non, être construit, et de quelle façon.

Une pétition a également été lancée en ligne afin de protéger le pied de la montagne. Jusqu'à maintenant, un peu plus de 3400 signatures ont été recueillies.

« On n'est pas contre la construction, mais il y a des places pour ça, et pas nécessairement dans le coin où on habite », explique Marcel Leboeuf, qui réside à Mont-Saint-Hilaire depuis 2005.

Selon lui, la Ville doit intervenir pour acheter les terrains entourant la montagne, qui est déjà protégée par son statut de réserve de biosphère de l'UNESCO.

Marcel Leboeuf estime que les élus municipaux sont à l'écoute des préoccupations des citoyens, mais l'enjeu lui semble si important qu'il n'exclut pas l'idée de se lancer dans l'arène politique pour faire avancer les choses.

« On est dans un moment de l’histoire extrêmement important pour Saint-Hilaire [...] Quand il y aura des condos construits, on ne pourra pas revenir en arrière », souligne le comédien.

Plus d'articles

Commentaires