Mauro Biello a parlé de fierté et de sentiment d'appartenance lors de sa première conférence de presse en tant qu'entraîneur de l'Impact. 

« J'aimerais changer cette mentalité. Je veux transmettre cette passion, cette fierté de jouer ici, »  a-t-il déclaré d'emblée. 

Mauro Biello s'est adressé aux médias lundi matin, 48 heures après avoir pris la relève comme nouvel entraîneur de l'Impact de Montréal.

Le nouvel entraîneur par intérim souhaite redonner confiance à son club et lui inculquer la haine de la défaite. 

« Je dois faire comprendre aux joueurs que ça fait mal quand tu perds. Et je veux ça dans mon équipe. Je veux une équipe qui va se battre. »

Biello a réitéré sa confiance envers le capitaine Patrice Bernier, qui a vu son temps de jeu diminuer de façon importante sous Frank Klopas. Le numéro 8 n'est cependant pas candidat pour le remplacer au poste d'adjoint.

« Je sais exactement ce que Patrice peut apporter à cette équipe. Il est blessé présentement, il doit se rétablir. Je suis sûr qu'il pourra aider cette équipe. Il s'est comporté comme un professionnel tout au long de la saison » a dit Biello.

Biello prend les rênes d'une équipe qui n'a récolté que 11 points sur une possibilité de 33 lors de ses 11 derniers matchs. Candidement, il a avoué faire face au plus grand défi de sa carrière sportive.

« Je serai jugé sur mes résultats, je le sais. Je ne sais pas ce qu'il va arriver à la fin de la saison, on verra » a rajouté le nouvel entraîneur de l'Impact. 

Chose certaine, Biello veut obtenir le poste d'entraîneur de manière permanente. « J'ai été adjoint pendant six ans avec différents entraîneurs. C'est sûr qu'il s'agit là d'une opportunité. » 

Et sur la super vedette Didier Drogba qui s'est jointe au club récemment, Mauro Biello a voulu limiter les attentes à court terme.

« Drogba est un facteur important qui fera partie du succès du club. Je ne veux pas mettre toute la pression sur lui. Oui, c'est une star internationale, il a été entrainé par le meilleur entraineur du monde (ndlr : Jose Mourinho à Chelsea), c'est un bon gars et je veux l'aider à nous faire gagner » a-t-il dit.

Avec une fiche de 8-11-4, l'Impact est 7e dans l'Est, à un point d'une place dans les séries. Il reste 11 matchs à jouer dans la saison régulière du bleu-blanc-noir. Et ce sont les résultats de ces matchs qui détermineront ultimement l'avenir de Biello en tant qu'entraîneur. 

Plus d'articles

Commentaires