Retour

Le député Gerry Sklavounos ne sollicitera pas un autre mandat à Québec

Après quatre mandats à Québec, le député de Laurier-Dorion, Gerry Sklavounos, ne sera pas candidat aux prochaines élections provinciales.

Il siégeait comme indépendant à l'Assemblée nationale depuis son retrait du caucus libéral en octobre 2016, dans la foulée d'allégations d'agression sexuelle lancées contre lui.

M. Sklavounos dit qu’il quitte l’arène politique pour accorder plus de temps à sa famille.

Dans une déclaration publiée sur son compte Twitter vendredi, il indique que la naissance de son troisième enfant, prévue le mois prochain, a été l’argument qui « a fait pencher la balance de manière décisive ».

En 2016, Gerry Sklavounos a fait l’objet d’allégations d’agression sexuelle lancées par une jeune femme de Québec.

En février 2017, le Directeur des poursuites criminelles et pénales avait indiqué qu'il ne porterait pas d'accusations contre le député dans ce dossier.

M. Sklavounos a aussi été visé par une plainte de harcèlement sexuel déposée par une autre femme.

Il a toujours clamé son innocence.

Dans sa déclaration publiée sur Twitter vendredi, Gerry Sklavounos souligne qu’il complétera son dernier mandat avec « le sentiment d’avoir réellement contribué à améliorer la qualité de vie » des citoyens.

L’avocat de formation a été élu à l’Assemblée nationale pour la première fois en 2007.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine