Retour

Le fiancé de Samantha Higgins accusé de meurtre et d'outrage au cadavre

Nicholas Fontanelli, le fiancé de Samantha Higgins, retrouvée morte à Hinchinbrooke, en Montérégie, a été accusé mardi de meurtre prémédité et d'outrage au cadavre. Le corps démembré de Samantha Higgins a été retrouvé jeudi en bordure d'un ruisseau.

L'homme de 22 ans a été arrêté la veille après que les procureurs eurent évalué les éléments de preuve amassés par les enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) afin de déterminer la nature des accusations qui devaient être portées.

En raison de l'état dans lequel la victime a été retrouvée, des accusations d'outrage à un cadavre ont été ajoutées.

Nicholas Fontanelli est apparu dans le box des accusés menotté et vêtu d'une combinaison blanche à capuchon. Il n'a pas reconnu sa culpabilité. L'accusé doit revenir en cour le 17 août prochain pour la suite des procédures. Entre-temps, il demeurera détenu.

S'il est reconnu coupable, il risque 25 ans d'emprisonnement pour l'accusation de meurtre prémédité et 5 ans pour celle d'outrage à un cadavre.

Des membres de la famille de Samantha Higgins étaient présents au palais de justice, mais n'ont pas fait de commentaire.

Nicholas Fontanelli a des antécédents judiciaires. Il a plaidé coupable dans une affaire de possession d'une arme prohibée, de vol et de voies de fait en 2010.

Les indices qui ont mené à l'arrestation

Après le ratissage de la campagne d'Hinchinbrooke, l'enquête a conduit l'escouade des crimes majeurs à mener une perquisition au domicile du couple. Le manque de collaboration de son conjoint avec les enquêteurs et son absence à la veillée aux chandelles vendredi en ont fait le principal suspect du crime. C'est à la suite de la perquisition que les enquêteurs ont procédé à son arrestation hier en fin de journée.

La mère de deux enfants avait été vue la dernière fois dans la nuit de lundi à mardi dernier chez une amie, qui habite près de chez elle, dans l'arrondissement LaSalle. Le Service de police de la Ville de Montréal avait ouvert une enquête pour une disparition à ce moment.

Son cadavre a été découvert quelques jours plus tard, à plus de 70 km. Les enquêteurs des crimes majeurs de la SQ poursuivent d'ailleurs leur enquête afin de retrouver certaines parties du corps de la victime.

Elle laisse dans le deuil un bébé de 11 semaines et une fille de 4 ans. Nicholas Fontanelli est le père biologique des deux enfants. Le couple se fréquentait depuis sept ans.

Des funérailles sont prévues samedi pour rendre hommage à la victime.

Avec les informations de Marc Verreault

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine