Retour

Le financement d'un nouveau viaduc suscite de l'opposition à Brossard

L'opposition municipale à Brossard remet en question le financement octroyé par la Ville pour la construction d'un viaduc qui doit traverser l'autoroute 10 pour relier le projet immobilier Solar Uniquartier au centre commercial DIX30.

Elle avait invité la population à aller signer un registre à l’hôtel de ville de Brossard pour réclamer des modifications au règlement d’emprunt, mais l'administration municipale a annoncé lundi que la tenue de ce registre avait été reportée. Les citoyens « ont droit à une information juste, complète et objective avant de se prononcer », a indiqué le maire Paul Leduc, dans un communiqué.

L'opposition accuse M. Leduc d'avoir posé un geste « injustifiable » et « quasiment antidémocratique ». « Les citoyens sont venus pour signer un registre et là, ils se font dire : "non, la date va être reportée, repartez chez vous" [...] Moi, je n'ai jamais vu ça », affirme la chef du parti d'opposition Brossard ensemble, Doreen Assaad.

La Ville a adopté, le 14 février dernier, un règlement d’emprunt de plus de 47 millions de dollars pour la construction de ce viaduc.

Si elle ne s’oppose pas au projet lui-même, Doreen Assaad déplore que le coût d'une « infrastructure à caractère régional » soit assumé par les Brossardois.

« Le problème, c’est que la façon [dont] ils ont passé le règlement d’emprunt, c’est 100 % des citoyens qui vont payer la facture associée à ce pont d’étagement là. En espérant qu’il va y avoir des subventions, en espérant qu’avec la vente de terrains associés, le montant va diminuer », explique-t-elle.

Bataille de chiffres

La Ville affirme que la construction du viaduc entraînera une augmentation de taxe de 0,7 %, soit 16,71 $ par année ou 417,75 $ sur 25 ans, pour l'ensemble des contribuables de Brossard. Les nouveaux résidents du projet immobilier devront pour leur part assumer une hausse annuelle de 2 %, soit 49,56 $ ou 1239 $ sur 25 ans.

L'administration reproche à l'opposition d'avoir affirmé, dans des envois aux citoyens, que l'augmentation de taxe serait de 1750 $.

« C’est vraiment les montants que la Ville a calculés depuis longtemps. Mme Assaad, qui a donné une fausse information, savait ces chiffres de la Ville », soutient le maire Leduc, qui promet de publier prochainement les dates d'un nouveau registre.

De plus, la Ville affirme avoir fait une demande de subvention au député de La Pinière, le ministre Gaétan Barrette, qui pourrait permettre de réduire la facture municipale. L'opposition rétorque, par communiqué, que l'administration du maire a ignoré ses demandes pour obtenir la preuve documentaire de cette demande de subvention.

Le bureau de M. Barrette assure de son côté que le ministre a entrepris des démarches auprès du ministère des Transports.

L'entreprise Devimco, promoteur du DIX30, a procédé en septembre dernier à la première pelletée de terre du nouveau quartier, qui comprendra une gare du futur train électrique métropolitain (REM). Estimé à 1 milliard de dollars, Solar Uniquartier est présenté comme « le plus gros projet immobilier mixte au Québec ».

Avec des informations de Diana Gonzalez

Plus d'articles