Retour

Le frère du caïd Raynald Desjardins porté disparu

Jacques Desjardins, le frère du caïd du crime organisé Raynald Desjardins, a disparu mystérieusement lundi, à Laval. La police a lancé un avis de recherche.

Selon le communiqué transmis vendredi matin, Jacques Desjardins, 68 ans, n’a pas été revu par ses proches depuis le 30 octobre au matin, alors qu’il devait se rendre à un rendez-vous.

Jacques Desjardins ne serait jamais revenu de ce rendez-vous et n’aurait donné aucune nouvelle depuis, ce qui est contraire à ses habitudes, selon sa famille.

Deux jours après sa disparition, soit mercredi, la voiture de M. Desjardins, une Volkswagen Passat de couleur blanche, a été retrouvée stationnée dans la rue Médard-Bourgault, une rue résidentielle du quartier Sainte-Rose, à Laval. Personne ne se trouvait à l’intérieur. Le téléphone cellulaire de Jacques Desjardins, qui était dans l'automobile, a permis aux policiers de retracer la voiture.

Jacques Desjardins est le frère de Raynald Desjardins, une figure influente du crime organisé québécois. Il est aussi connu des services policiers pour des antécédents criminels en matière de stupéfiants, selon la police de Laval.

L’un des rares Québécois d’origine à avoir été considéré comme un proche de Vito Rizzuto, défunt parrain de la mafia montréalaise, Raynald Desjardins a été condamné à 14 ans de prison pour sa participation au complot entourant le meurtre du mafieux Salvatore Montagna, en novembre 2011, à Le Gardeur, près de Montréal.

Le meurtre de Montagna avait été perpétré à un moment où la mafia montréalaise était déstabilisée par les assassinats du fils et du père de Vito Rizzuto. Ce dernier était emprisonné aux États-Unis au moment des faits.

Ancien allié de Raynald Desjardins, Salvatore Montagna était pressenti pour prendre la tête de la mafia montréalaise. Les deux hommes s'étaient toutefois brouillés dans la foulée d’une tentative de meurtre perpétrée contre Raynald Desjardins.

Attaqué par un homme armé d’un AK-47 au moment où il prenait place dans sa voiture, à Laval, en septembre 2011, Raynald Desjardins en était sorti indemne, en dépit du fait que son véhicule ait été atteint de 17 projectiles.

Convaincu que Salvatore Montagna était à l’origine de cet attentat, Raynald Desjardins avait comploté avec des complices pour éliminer Montagna.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine