Retour

Le Kathryn Spirit en voie d'être démantelé sur place

Tout semble indiquer que le navire Kathryn Spirit, qui rouille dans le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Beauharnois depuis plus de quatre ans, sera démoli sur place.

Selon le comité fédéral-provincial responsable du dossier, l'opération coûterait entre 10 et 15 millions de dollars.

Le comité a aussi étudié la possibilité de déplacer le bateau, mais cette solution serait encore plus onéreuse.

Une décision finale est attendue fin mai, début juin.

En janvier dernier, après un cri d'alarme du maire de Beauharnois, un comité fédéral-provincial a été mis sur pied pour trouver une solution.

En tant que président de la Communauté métropolitaine de Montréal, le maire Denis Coderre avait alors rencontré des représentants de la municipalité et de la Garde côtière. Il avait assuré la population que la sécurité des riverains n'était pas compromise, mais avait admis ne pas savoir si le navire était en assez bonne condition pour être remorqué dans le Saint-Laurent.

Le bateau de 150 mètres de long par 20 mètres de large avait été amené à Beauharnois en 2011 par une entreprise locale qui souhaitait le démanteler et le vendre à la ferraille.

La firme en question, Groupe St-Pierre, a ensuite vendu le Kathryn Spirit à une entreprise mexicaine qui a renoncé à ses droits de propriété, si bien qu'on ne sait plus exactement qui est propriétaire du bateau à l'heure actuelle.

Avec les informations de Jacques Bissonnet

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine