Retour

Le lieu commémoratif de Jenique Dalcourt vandalisé

Le lieu érigé à la mémoire de Jenique Dalcourt, assassinée à Longueuil il y a deux ans, a été la cible de vandales. C'est ce que la mère de la jeune femme, Monique Dalcourt, rapporte dans un message publié sur la page Facebook dédiée à sa fille.

Un texte d'Éric Plouffe

Selon ce message, la croix qui ornait le lieu commémoratif a été retirée après avoir été abîmée par un ou des inconnus. Monique Dalcourt dit également que des chandelles ont été jetées à la poubelle.

Un porte-parole de la police de Longueuil affirme ne pas être au courant des actes de vandalisme commis contre le lieu commémoratif.

Le lieu commémoratif est situé en bordure d'une piste cyclable du Vieux-Longueuil, à proximité de l'endroit où la jeune femme a été retrouvée sans vie un soir d'octobre 2014. Jenique Dalcourt, qui avait 23 ans, retournait chez elle après sa journée de travail.

Un suspect avait été arrêté puis relâché sans qu'aucune accusation ne soit portée contre lui. La police de Longueuil n'a toujours pas trouvé le meurtrier.

Plus d'articles