Retour

Le maire Coderre interrompt des travaux sur le Plateau

Le maire de Montréal, Denis Coderre, est intervenu pour faire interrompre des travaux amorcés par son administration sur la piste cyclable de la rue de Brébeuf, le long du parc Laurier, à la demande de citoyens qui se plaignaient de perdre des dizaines de places de stationnement.

L'intervention du maire Coderre survient à un moment où la politique sur les vignettes de stationnement imposée aux résidents, mise de l'avant par l'administration du maire d'arrondissement Luc Ferrandez, est dénoncée par plusieurs citoyens.

.« Il y a des citoyens qui se sont alarmés du fait que la piste cyclable prendrait plus d'espace sur la rue de Brébeuf et pour qui ça pose des difficultés », a convenu M. Ferrandez. « Ce qui est surprenant parce que toutes les pistes cyclables à travers Montréal, partout, lorsqu'elles sont construites, prennent de l'espace. »

Le parti de M. Ferrandez, Projet Montréal, a protesté contre cette intervention puisque la ville centre avait, au préalable, approuvé les travaux en conseil municipal. L'intervention risque de provoquer un nouvel affrontement entre les deux hommes puisque le maire Coderre a déjà accusé le parti Projet Montréal, dont M. Ferrandez est également le chef, de se radicaliser.

Le maire Coderre réplique que le Plateau-Mont-Royal ne peut faire tout ce qu'il souhaite à sa guise. « C'est que vous avez 9600 pétitionnaires qui ont parlé de ce coin-là, au niveau des résidents du Petit Laurier et au niveau des commerçants. Et puis là, ça leur pète dans la face. »

Des travaux initiés par la ville centre

Les travaux ont pourtant été entrepris à l'initiative de la ville centre et du maire Coderre. Le contrat a passé les étapes du comité exécutif, du conseil municipal et du conseil d'agglomération avant que les premiers coups de marteau-piqueur ne soient donnés dans la rue de Brébeuf.

Les coûts liés à l'abandon des travaux demeurent inconnus, mais des indemnités pourraient devoir être versées à l'entrepreneur qui effectuait les travaux. Le maire Coderre estime que la piste cyclable pourrait être déplacée dans le parc afin de préserver les espaces de stationnement tout en sécurisant la piste cyclable.

Le maire Coderre avait uniformisé la politique de déneigement sur l'ensemble du territoire de la Ville alors que les arrondissements adoptaient auparavant la politique de leur choix en cette matière.

Le maire Coderre a par ailleurs annoncé que le nouveau plan d'aménagement du square Viger serait présenté vendredi. La Ville avait annulé, en juillet dernier, un premier appel d'offres à ce sujet en raison des nombreuses protestations contre le projet.

Plus d'articles

Commentaires