Retour

Le maire de l'arrondissement Côte-des-Neiges passe dans le clan Coderre

Le maire de Montréal agrandit son équipe en vue des élections municipales l'an prochain en recrutant le maire de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Russell Copeman.

D'autres élus pourraient imiter M. Copeman, si l'on en croit Denis Coderre : « Vous seriez surpris du fait que des gens de chaque parti municipal me disent qu'ils aimeraient se joindre à nous », a déclaré le maire de Montréal en point de presse, vendredi.

Se refusant à citer des noms, Denis Coderre a déclaré qu'il prenait les choses « une étape à la fois ».

Le maire de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, a déjà indiqué que pour le scrutin municipal de 2017, il se présentera avec l'équipe du maire Coderre. Réal Ménard siège au Comité exécutif de l'administration Coderre depuis 2013, tout comme Russell Copeman.

« Rhéal [Ménard] est intéressé », a confirmé Denis Coderre vendredi, sans donner plus de précisions.

Montréal, une force politique, selon Russell Copeman

Russell Copeman, présent lors du point de presse du maire, s'est dit « très à l'aise » de venir s'ajouter à l'Équipe Coderre. D'autant plus, dit-il, que le maire a « rétabli Montréal comme force politique au Québec et au Canada ».

Le maire de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce cite trois des réalisations de Denis Coderre comme autant d'illustrations du leadership de ce dernier :

Russell Copeman a expliqué que sa décision de quitter le parti Coalition Montréal n'était pas un geste qu'il posait « contre » cette formation politique. Sa décision, dit-il, a été influencée par le fait qu'il a siégé au comité exécutif, à la demande du maire Coderre, et par le décès, en 2014, de Marcel Côté. Cet ex-candidat à la mairie avait fondé et dirigé Coalition Montréal.

Un parti déçu, mais pas surpris

Les élus qui demeurent au sein de Coalition Montréal sont : Elsie Lefevbre, Marvin Rotrand, Benoît Dorais et Réal Ménard.

Dans un communiqué Laurent Blanchard, président de Coalition Montréal affirme : « Nous sommes déçus, mais pas surpris, de voir M. Russell Copeman quitter les rangs de Coalition Montréal pour se joindre à l'administration en place ».

Dans ce même communiqué, le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoît Dorais, affirme que « les quatre autres élus de la Coalition demeurent fidèles au mandat qu'ils ont reçu de leurs commettants ». 

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles