Retour

Le métro de Montréal comme vous ne l'avez jamais vu

Certains le trouvent moche, mais lui tente de rendre au métro de Montréal ses lettres de noblesse avec des photos. Christopher Forsyth, étudiant en photographie de Notre-Dame-de-Grâce, a instauré le mot-clé #mtlmetroproject, devenu rapidement très populaire sur le réseau social d'images Instagram.

Un texte de Jérôme Labbé

De Londres à San Francisco - ses photographies ont notamment été publiées dans le magazine culturel Wired et le quotidien britannique The Guardian -, tous veulent en savoir davantage sur l'artiste qui se cache derrière le compte @chrismforsyth.

Rencontre dans son lieu de prédilection, près de la station de métro Beaudry.

JL : D'où vous est venue l'idée de photographier les stations de métro de Montréal?

CF : C'était à la fin du mois d'octobre 2014, il y a un an. Je suivais un cours intitulé « Le métier de photographe » (Photo Occupation), au cours duquel mes camarades de classe et moi étions invités à explorer une spécialité que nous aimerions adopter après l'obtention de notre diplôme. Et moi, je me suis toujours passionné pour la photo d'architecture. Au début, je prenais des photos de bâtiments en hauteur, mais rapidement, je me suis dit que ce serait plus pratique de m'intéresser au métro, que j'utilisais chaque jour de toute façon. Et ça me permettait de rester au chaud!

JL : Quelle est votre station préférée?

CF : De la Savane, sur la ligne orange. Sa structure de ciment et ses dômes de lumière me plaisent beaucoup. La lumière y est faible, mais on dirait qu'elle nous transporte vers le quai. C'est aussi là que j'ai pris ma première photo l'an dernier. Lorsque ma copine habitait dans l'ouest de l'île, j'empruntais souvent le métro entre Snowdon et Côte-Vertu, et chaque fois que je passais par de la Savane, ses escaliers captaient mon attention. Un jour, je me suis décidé à les prendre en photo et le résultat m'a plu instantanément. C'est comme ça que le projet est né.

#mtlmetroproject

Une photo publiée par Chris M Forsyth (@chrismforsyth) le

Il y a aussi la station Champ-de-Mars, que j'aime beaucoup en raison de ses tuiles de couleur « aquamarine ».

#mtlmetroproject

Une photo publiée par Chris M Forsyth (@chrismforsyth) le

JL : Diriez-vous que les Montréalais n'apprécient pas assez leur métro?

CF : Moi, en tout cas, je l'adore! Je le prends tous les jours. Je suis allé à New York, récemment, et selon moi, son métro n'est absolument pas aussi inspirant que celui de Montréal. On dirait du copier-coller. Ses stations se ressemblent toutes, tandis qu'à Montréal, chaque station est unique.

#mtlmetroproject

Une photo publiée par Chris M Forsyth (@chrismforsyth) le

JL : À en croire vos photos, le métro de Montréal est toujours vide. On ne voit presque jamais ses usagers...

CF : Certaines personnes ont plus de facilité à entrer en contact avec les autres, à faire des portraits, des photos de mode... Moi, je préfère photographier des choses qui ne bougent pas. Généralement, je me rends dans le métro en dehors des heures de pointe pour faire mes photos. Ça me permet d'avoir le champ libre pour prendre des plans larges sans que personne n'apparaisse dessus.

#mtlmetroproject

Une photo publiée par Chris M Forsyth (@chrismforsyth) le

JL : Retravaillez-vous tes photos avant de les publier?

CF : J'enlève parfois les publicités, non seulement parce que je les déteste, mais parce que leur éclairage ne donne pas un résultat de qualité. Dans le cas de la station Laurier, par contre, j'ai été chanceux, parce que le jour où je m'y suis rendu pour la photographier, il n'y avait aucune publicité dans les panneaux prévus à cet effet.

#mtlmetroproject

Une photo publiée par Chris M Forsyth (@chrismforsyth) le

JL : Votre projet vous a-t-il permis de découvrir de nouvelles stations?

CF : J'ai adoré la nouvelle station de la Concorde, à Laval. Elle est vraiment spacieuse. Son éclairage naturel diffère beaucoup de celui des stations montréalaises, qui sont généralement plus petites, donc plus sombres. C'était aussi la première fois que je descendais à la station du Collège.

#mtlmetroproject

Une photo publiée par Chris M Forsyth (@chrismforsyth) le

JL : Êtes-vous surpris de l'ampleur qu'a pris le mot-clé #mtlmetroproject?

CF : Au début, c'était tout simplement une façon pour moi de regrouper en un même endroit toutes mes photos du métro de Montréal. J'ai été surpris de voir les autres utilisateurs s'en servir, mais ensuite, ça m'a rendu fier de voir que mon projet était devenu un projet collectif.

JL : Comptez-vous vous attaquer à des projets similaires par la suite?

CF : Pour l'instant, même si mon cours est terminé, je continue à prendre des photos du métro de Montréal et à vendre des imprimés sur mon site web. Mais après, j'aimerais photographier les métros de Berlin, Munich, Bochum ou Hambourg, en Allemagne. Je trouve aussi que celui de Stockholm est magnifique. On dit que c'est là qu'on trouve la plus longue galerie d'art au monde...

Le photographe Christopher Forsyth, au bas du tapis roulant de la station de métro Beaudry

Une photo publiée par Jérôme Labbé (@jeromelabbe81) le

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine