Retour

Le pavillon Mordecai-Richler est prêt, cinq ans et 724 000 $ plus tard

La restauration du pavillon Mordecai-Richler au pied du mont Royal est terminée. Le coût de l'opération, qui s'est échelonnée sur une période de cinq ans, s'élève à 724 000 $.

Laissé à l'abandon pendant des années, il était rongé par la rouille et couvert de graffitis. Le pavillon Mordecai-Richler devait être inauguré en juillet dernier. Il est dès maintenant accessible au public.

Les travaux ont été lancés en 2011 et leurs coûts étaient initialement évalués à 378 000 $. Le comité exécutif de la Ville de Montréal a dû autoriser l'utilisation de sommes supplémentaires à deux reprises pendant la rénovation.

Le patrimonial kiosque à musique a pratiquement été refait de fond en comble, après la découverte de plomb et de moisissures. Érigé en 1928, le pavillon avait également fait l'objet de travaux en 1973.

L'écrivain montréalais et polémiste Mordecai Richler a été nommé en mars 2015 citoyen d'honneur de Montréal à titre posthume. La bibliothèque du Mile-End porte désormais son nom.

Né le 27 janvier 1931, rue Saint-Urbain, au cœur du « ghetto » juif de Montréal, il est décédé en 2001. Cet écrivain de renommée internationale a notamment écrit The Apprenticeship of Duddy Kravitz, Joshua Then and Now et Solomon Gursky Was Here.

Plus d'articles

Commentaires