Retour

« Le pire ennemi du CH, c’est le CH » - Dany Dubé

Rien ne va plus dans le camp du Canadien. Mercredi, l'équipe a subi une neuvième défaite en dix matchs. Notre analyste Dany Dubé scrute la dégringolade du Bleu-blanc-rouge.

L'occasion était pourtant belle d'engranger quelques points contre les Sabres de Buffalo, une équipe moins bien classée, au 14e rang de l'Association de l'Est. Le Canadien s'est plutôt rapproché de son adversaire en glissant de la 12e à la 13e place.

Après le match, Michel Therrien a même avoué qu'il serait très difficile de faire les séries. La déclaration de l'entraîneur-chef a surpris Dany Dubé.

« Dans le monde du sport, il faut apprendre à vivre dans le moment présent. Il faut faire fi de ce qu'il y a devant et derrière. Il y a une usure. Michel Therrien est fatigué », a indiqué l'analyste sur les ondes de RDI.

Selon l'analyste, il est coincé dans une situation difficile. Le personnel d'entraîneurs a sollicité les joueurs de toutes les façons et, malgré tout, ils semblent être devant un mur. Dany Dubé y voit un parallèle avec le monde du travail.

« C'est comme un burn-out sportif. Il n'y a plus de solution. Ils sont confrontés à la triste réalité. Les coachs devraient essayer d'être un peu plus psychologues et un peu moins coachs. »

À la lumière du match de mercredi contre les Sabres, Dany Dubé qualifie le jeu du Canadien de sobre et prudent, alors qu'il faudrait plutôt voir une équipe proactive, capable de provoquer les choses.

Le cas Carey Price

En ce qui a trait au retour du gardien Carey Price, l'analyste est clair.

« Je ne crois pas à la pensée magique. On disait que tout irait bien après son retour. Je ne suis même pas convaincu qu'il revienne cette année. Moi, je ne serai pas réconforté tant que je ne le verrai pas avec ses grosses jambières et tout son équipement. »

Pour Dany Dubé, le seul gage d'un retour valable du gardien sera une présence à l'entraînement, en pleine action, avec ses coéquipiers.

« Le CH n'a pas besoin d'espoir. Le CH a besoin de victoires », conclut-il.

Plus d'articles

Commentaires