Retour

Le policier de la SQ Nicolas Landry arrêté de nouveau

Le policier de la Sûreté du Québec (SQ) Nicolas Landry a été arrêté de nouveau hier soir en Montérégie. Il a passé la nuit en prison et a comparu au palais de justice de Saint-Hyacinthe cet après-midi.

Le père de famille de 40 ans fait face à 10 chefs d'accusation.

Nicolas Landry, qui occupait le poste d'enquêteur, a notamment été accusé de voies de fait armées, de séquestration, de méfait, de harcèlement et de vol. Les événements se seraient produits le 19 mai à Beloeil.

L'homme, qui cumule près de 15 ans de service à la Sûreté du Québec, a également été accusé dans un autre dossier, qui remonte au 26 décembre dernier. On lui reproche de s'être présenté faussement comme un agent de la paix et d'avoir entravé le travail des policiers.

Il a été libéré et doit respecter plusieurs conditions, notamment ne pas communiquer avec les présumées victimes, ne pas posséder d'arme à feu et garder la paix.

Nicolas Landry, qui travaillait pour l'escouade régionale mixte de la Montérégie, doit revenir devant le tribunal le 8 août prochain.

Une première arrestation en août 2015

Le policier a été arrêté une première fois en août 2015. Il a été accusé d'avoir commis une fraude de plus de 5000 $ en touchant une rémunération à laquelle il n'avait pas droit pendant un congé de maladie. La Sûreté du Québec lui reproche d'avoir fait de fausses déclarations concernant son état de santé sur une période de six mois.

Les procédures judiciaires ne sont pas terminées dans ce dossier. Elles vont se poursuivre cet été.

Plus d'articles

Commentaires