Retour

Le retour d'Eugenie Bouchard à Flushing Meadows

L'horaire des rencontres de premier tour aux Internationaux des États-Unis a été rendu public, dimanche. Eugenie Bouchard profitera d'une journée de congé, avant d'amorcer la quinzaine américaine mardi.

La seule Canadienne en lice dans le tableau de simple féminin, qui se mesurera d'emblée à la Tchèque Katerina Siniakova, 73e joueuse sur l'échiquier mondial, désire tourner la page sur le sombre épisode qui s'était produit l'année dernière.

Rappelons les faits. À la surprise générale, Bouchard s'était imposée coup sur coup contre l'Américaine Alison Riske, la Slovène Polona Hercog ainsi que la Slovaque Dominika Cibulkova lors des trois premiers tours.

Son parcours new-yorkais s'était toutefois arrêté à ce stade-ci de la compétition. Une mystérieuse chute dans le vestiaire avait forcé la Québécoise à se retirer de l'événement avant son match de huitièmes de finale.

Elle devait affronter l'Italienne Roberta Vinci, qui a poursuivi son trajet jusqu'au tour ultime. Elle a finalement rendu les armes contre sa compatriote Flavia Pennetta au cours d'une finale que très peu d'experts auraient pu prédire.

« C'est sûr que j'en ai encore des souvenirs quand je reviens ici, mais je fais un effort pour me concentrer seulement sur les souvenirs positifs. Ça ne sert à rien de penser à ça. Je suis ici pour me concentrer sur mon tennis », a indiqué Bouchard.

En quête de constance

La 40e raquette mondiale aborde la quatrième manche des tournois du grand chelem avec le sentiment qu'elle peut faire un bon bout de chemin. Elle est cependant bien consciente que certains duels qu'elle devait remporter cette saison lui ont filé entre les doigts.

La clé pour renouer avec le succès de 2014, où elle avait atteint le carré d'as dans trois étapes du grand chelem, se retrouve dans la constance du jeu de Bouchard.

« Je sais que je peux très bien jouer. J'ai gagné de bons matchs cette année, mais je me suis aussi inclinée dans des rencontres que je n'aurais pas dû perdre. J'ai eu des hauts et des bas. Je recherche de la constance, a-t-elle indiqué.

« Au lieu de perdre au premier tour chaque semaine comme l'an dernier, cette année je me rends au troisième tour. Il y a de la progression. »

La joueuse de Westmount pourrait rencontrer Agnieszka Radwanska, tête de série no 4 et championne du tournoi de New Haven samedi, à compter du troisième tour.

Mais avant de penser à la Polonaise, la finaliste de Wimbledon 2014 doit triompher à deux reprises, soit face à Siniakova et contre une Française, Pauline Parmentier ou Caroline Garcia (no 25).

Une belle prestation de Bouchard à Flushing Meadows pourrait lui permettre de balayer du revers de la main une dernière année rocambolesque.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine