Retour

Le sabreur canadien Joseph Polossifakis se qualifie pour Rio 

Le sabreur canadien Joseph Polossifakis a toutes les raisons de sourire. Samedi, il a obtenu sa qualification olympique pour les Jeux de Rio, qui auront lieu l'été prochain au Brésil.

L'athlète montréalais s'est qualifié au terme du Grand Prix de Séoul, en Corée du Sud, où il a terminé au 39e rang.

Au tableau des 64, Joseph Polossifakis s'est incliné 15-11 à son premier affrontement face au Sud-Coréen Hansol Ha.

Vendredi, il était passé directement de la ronde des poules au tableau principal, en remportant cinq de ses six affrontements de cinq touches.

Comme les Américains Daryl Homer et Eli Dershwitz, vainqueur du Grand Prix de Séoul, se retrouveront parmi les 14 meilleurs sabreurs au classement ajusté de la fédération internationale au 4 avril, le Brésilien Renzo Agresta sera le premier représentant des Amériques et Polossifakis le second à s'envoler vers les Jeux olympiques.

« C'est vraiment quelque chose de spécial pour moi, surtout avec les évènements des deux dernières années », s'est exclamé Polossifakis qui a été dérangé par plusieurs blessures durant son processus de qualification.

Si on lui avait dit en mars dernier qu'il gagnerait finalement son billet pour Rio, il ne l'aurait pas cru.

« L'année passée, j'étais en train de voir des thérapeutes trois fois par semaine, au lieu de m'entraîner tous les jours et aller aux Jeux me semblait impossible », a-t-il confié.

Malgré tout, il n'a pas abandonné et peut maintenant célébrer ce moment qui restera gravé à jamais dans sa mémoire.

« Avec l'aide de ma famille, mes amis, ma copine, l'équipe médicale de l'INS, Neurosport, mes préparateurs physiques et mon entraineur, j'ai pu sortir de cet enfer et vraiment me concentrer sur la qualification olympique. Je suis très ému et soulagé! »

Dès son retour à Montréal, Polossifakis se concentrera sur la prochaine étape de son parcours vers le Brésil.

« Maintenant que je suis qualifié, il faut que je me concentre à performer aux Jeux! »

Sortie rapide de Gabriella Page

Chez les femmes, Gabriella Page a été la meilleure sabreuse canadienne à Séoul, en finissant en 85e position.

Après avoir gagné trois de ses six duels en ronde préliminaire, la Québécoise, classée au 50e rang mondial, a eu un laissez-passer au premier tour du tableau préliminaire, mais a été vaincue 15-14 par la Chinoise Xueqian Zhang, 121e.

Éliminées dès la sortie des poules, l'Albertaine Marissa Ponich et la Manitobaine Natalie Jones se sont respectivement classées 109e et 131e.

Aucune Canadienne ne mettra la main sur un laissez-passer olympique selon le classement ajusté de la fédération internationale au 4 avril prochain.

Elles auront une ultime chance de le faire dans le cadre des Championnats de qualification panaméricains dans trois semaines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine