Retour

Le salaire des élus montréalais sera gelé en 2018

L'administration Plante-Dorais prévoit un gel des salaires des élus de la Ville de Montréal en 2018.

Cette décision a été adoptée par le comité exécutif mercredi matin. Elle sera soumise ultérieurement au conseil municipal.

L'administration veut maintenir les salaires en vigueur en 2017. Elle aurait toutefois pu les augmenter, voire supprimer les plafonds salariaux, en vertu de la nouvelle Loi sur l’autonomie des municipalités, issue de l'adoption par l'Assemblée nationale du projet de loi 122, juste avant les élections municipales de novembre.

Le salaire de la mairesse est ainsi fixé à 168 029 $, soit la même rémunération que son prédécesseur Denis Coderre.

La rémunération maximum des autres élus, fixée à 151 226 $ en 2017, a aussi été renouvelée.

Rares toutefois sont les élus montréalais à toucher un salaire aussi important. Certains conseillers d'arrondissement, par exemple, n'ont empoché que 30 000 $ l'an dernier.

D'autres ont encaissé beaucoup plus, en siégeant au comité exécutif, au conseil d'agglomération ou à différentes commissions.

Dès 2019, cependant, les salaires maximums de tous les élus seront indexés en fonction de l’inflation.

Les élus montréalais disposent tous par ailleurs d'une allocation de dépenses, qui variait l'an dernier entre 15 000 $ et 17 000 $.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine