Retour

Le service rapide par bus sur Pie-IX reporté à 2022, l'électrification écartée

Le service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX verra finalement le jour en 2022, selon un document de la Ville de Montréal obtenu par Radio-Canada. Et l'électrification a été écartée parce que la technologie n'est pas au point et que les coûts seraient trop importants.

Un texte de Davide Gentile

Ce nouveau report de deux ans s'explique d'abord par le fait que la Ville de Montréal souhaite procéder à la reconstruction complète du boulevard Pie-IX sur les 8 kilomètres du tracé entre Pierre-de-Coubertin et l'avenue Charleroi à Montréal-Nord.

Le « dossier d'approbation de projet », daté du 13 octobre et obtenu par Radio-Canada, est clair à cet égard. Le projet prévoit « la reconstruction complète du boulevard Pie-IX ».

Une partie du réseau d'aqueducs et d'égouts doit être complètement refaite, tout comme des portions de la chaussée. On indique que « le projet permet d'intégrer les travaux de mise en place du SRB [...] aux travaux de maintien des actifs de la Ville de Montréal ».

Des sources indiquent que le mauvais état du boulevard ne permettrait pas de supporter le poids des autobus articulés et la fréquence de passage toutes les 50 secondes.

Ce chantier majeur va durer 5 ans et on prévoit fermer quatre des six voies de circulation sur les portions du trajet en chantier. C'est ce qui explique que la mise en service du SRB se fera « au plus tôt en 2022 ».

L'électrification écartée à moyen terme

Les différents scénarios d'électrification ne sont pas retenus. Le projet d'un trolleybus est écarté en raison de la laideur des fils nécessaires à son fonctionnement.

« L'impact des poteaux et des fils aériens est jugé trop important » et la taille imposante des poteaux « entre en conflit » avec les racines d'arbres ou certaines conduites d'eau.

Quant aux autres technologies qui permettent un rechargement rapide des batteries aux arrêts, elles sont aussi écartées.

Même en supposant un développement technologique, « la fréquence du service n'offrira pas d'intervalle de temps suffisant (...) pour recharger les batteries ».

La rapidité accrue d'un service rapide par bus serait sévèrement plombée par des arrêts fréquents pour recharger les batteries.

Selon toute vraisemblance, on aura donc recours à des autobus classiques.

Un projet névralgique

Une voie réservée a été exploitée au centre du boulevard de 1990 à 2002. Son exploitation a cessé à la suite du décès de deux piétons.

Environ 40 000 personnes utilisent chaque jour l'axe Pie-IX et on estime que ce chiffre pourrait grimper à 60 000 avec un service de SRB.

Ce service permettrait aussi de relier différents maillons du réseau vers la ligne verte et le métro Pie-IX.

La Ville a mandaté la firme Octane pour mener auprès des citoyens une campagne de communication afin de faire connaître les bienfaits du SRB et les mettre au fait des travaux prévus.

Plus d'articles

Commentaires