Retour

Le seul café autochtone de Montréal lance sa 4e saison

La quatrième saison du Café de la Maison ronde sera lancée le 29 mai par sa nouvelle ambassadrice, l'actrice et écrivaine innue Natasha Kanapé-Fontaine. Depuis 2015, de mai à octobre, le Café sert aux Montréalais des repas cuisinés et servis par des Autochtones.

Un texte de Sophie-Claude Miller

La grande nouveauté au Café de la Maison ronde en 2018 est la venue d’une ambassadrice. La poète, interprète, comédienne et militante, Natasha Kanapé-Fontaine, croit sincèrement à la mission du Café de favoriser la mixité sociale et l’autonomisation des Autochtones.

« J’invite la population à découvrir le Café de la Maison ronde et son menu autochtone. C’est par la même occasion l’opportunité d’aider les gens de la rue, » dit-elle à Espaces autochtones.

L’ouverture de la saison 2018 du Café de la Maison ronde sera marquée par des prestations musicales et artistiques de Moe Clark (Métisse), d’Eadsé (Huronne-Wendate) et de la nouvelle ambassadrice.

Le Café de la Maison ronde est un projet spécial patronné par le journal l’Itinéraire. La responsable du café est Mélodie Grenier, d’origine abénaquise. Les trois autres employés sont également d’origine autochtone.

Le menu propose un des classiques de l’alimentation traditionnelle autochtone : le pain bannique sous plusieurs formes. On y sert le café de Mocassin Jo, torréfacteur de la nation Mohawk de Kanesatake.

« Pour les itinérants et les personnes à risque, juste de se sentir inclus dans la société, juste de sentir acceptés peut faire une très grande différence dans leur vie, » ajoute Natasha Kanapé-Fontaine.

Le Café de la Maison ronde est situé au square Cabot, précisément sur la rue Saint-Catherine, à l’intersection d’Atwater. Le parc est connu des Montréalais pour le grand nombre d’Autochtones en situations précaires qui le fréquentent.

Plus d'articles