Retour

Le SPVM appelle à la vigilance autour des écoles

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) lance sa campagne 100 % vigilant, une opération de sensibilisation à la sécurité routière dans les zones scolaires. 

En ces jours de rentrée scolaire, le SPVM invite tous les usagers de la route à faire preuve de vigilance aux abords des écoles. Durant tout le mois de septembre, les policiers exerceront une surveillance accrue à proximité des établissements scolaires.

Les policiers organiseront également des activités éducatives pour sensibiliser les jeunes élèves à l'importance de respecter le Code de la route, qu'ils circulent à pied, en transport scolaire ou en vélo, afin de réduire le nombre de jeunes âgés de 5 à 12 ans victimes de collision dans les corridors scolaires.

Les cyclistes devront adapter leur conduite

Les cyclistes feront d'ailleurs l'objet d'une attention particulière de la part des policiers, qui seront présents aux intersections où des pistes cyclables traversent une zone scolaire.

André Durocher, inspecteur dans la division de la sécurité routière pour le SPVM, se défend de cibler davantage les cyclistes que les automobilistes : « On ne cible pas les cyclistes, on cible des comportements », explique-t-il, précisant que certains cyclistes ne s'arrêtent pas aux intersections, un comportement particulièrement dangereux quand un passage pour écoliers croise une piste cyclable.

Les parents sont aussi parfois les contrevenants

Selon un rapport d'observation des comportements des usagers de la route publié par CAA-Québec en 2012, les parents ou les accompagnateurs d'écoliers seraient responsables de 36 % des accidents en zone scolaire.

Anne-Sophie Hamel, porte-parole pour CAA-Québec, rappelle que les parents doivent redoubler de vigilance quand ils conduisent leurs enfants à l'école, les invitant à mettre leurs préoccupations reliées au travail de côté, et ce, douze mois par année.

Le SPVM rappelle également que les parents doivent ouvrir l'oeil afin que leurs déplacements près des écoles ne deviennent pas une routine et que la tentation d'enfreindre les règles de sécurité ne prenne pas le dessus sur leur empressement d'arriver au travail ou de retourner à la maison.

Pour consulter ce graphique sur votre mobile, cliquez ici

Pour leur part, les agents de stationnement appliqueront la réglementation selon la signalisation présente dans les zones scolaires, en portant une attention particulière aux obstacles pouvant nuire à la bonne visibilité des jeunes piétons qui empruntent les traverses, par exemple : des véhicules stationnés trop près des intersections ou sur un passage pour piétons et la présence de machinerie pour divers travaux.

Plus d'articles

Commentaires