Retour

Le SPVM déploie un poste mobile pour retrouver le suspect de deux vols violents

Un poste de commandement mobile a été installé mardi matin, dans le stationnement de la Place Frontenac, rue Ontario Est, par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui est à la recherche de l'auteur de deux vols qualifiés et de deux tentatives de meurtre les 6 et 7 février derniers.

La police espère recueillir de nouvelles informations du public pour que le dangereux suspect soit arrêté.

Cet homme a été aperçu sur des vidéos captées par des caméras de surveillance. Il est âgé entre 50 et 65 ans, mesure entre 1,62 m et 1,67 m (entre 5'4" et 5'6" environ). Il a les cheveux gris courts avec une calvitie et porte des lunettes.

L'homme boite et se déplace lentement.

Le 6 février, vers 22 h 45, cet homme aurait tiré un projectile d'arme à feu au thorax d'un homme qui venait de refuser de lui remettre ses clés de voiture et son téléphone cellulaire devant un dépanneur du quartier Hochelaga-Maisonneuve.

La victime est encore hospitalisée, mais sa vie n'est plus en danger.

Le lendemain, vers 12 h 30, ce même suspect s'est présenté dans un dépanneur de la Place Frontenac, s'est dirigé vers la caissière et lui a demandé le contenu de la caisse sous la menace d'une arme de poing. La caissière lui a lancé de la monnaie, mais le suspect a fait feu, l'atteignant au visage avant de quitter les lieux en utilisant le métro à partir de la station Frontenac.

La dame a subi une blessure légère et un choc nerveux.

Le SPVM a indiqué qu'un donateur anonyme offre, par l'entremise de Jeunesse au Soleil, une récompense allant jusqu'à 5000 $ pour toute information qui pourrait mener à l'arrestation et la condamnation du suspect.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine