Retour

Le SPVM enquête sur des coups de feu tirés à Notre-Dame-de-Lourdes

L'escouade des crimes majeurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) enquête sur une violente dispute conjugale au terme de laquelle un homme et une femme ont été blessés par balles, mardi, à Notre-Dame-de-Lourdes, à environ 20 km au nord de Joliette, dans Lanaudière.

Ce sont des policiers de la Sûreté du Québec qui ont d'abord été appelés à intervenir peu avant 5 h, sur la rue Adam, à l'angle de la rue Principale, après avoir reçu un appel pour une dispute conjugale.

Selon un porte-parole du SPVM, Daniel Lacoursière, ils ont trouvé sur place une femme « visiblement atteinte d'au moins un projectile d'arme à feu » qui gisait au sol, à l'extérieur d'une résidence. Près de lui se trouvait un homme en possession d'une arme de poing.

« L'homme va être engagé [sic] par les policiers de façon verbale. À un certain moment, l'homme aurait eu un geste menaçant envers les policiers. Il y a au moins un coup de feu qui a été tiré. L'homme a été atteint », a expliqué M. Lacoursière.

Le porte-parole du SPVM refuse cependant de confirmer que l'homme a été atteint par un tir policier. « Ce que je peux vous dire, c'est qu'il y a au moins un coup de feu qui a été tiré. De là à savoir si ce sont les policiers de la Sûreté du Québec qui ont tiré ou l'homme lui-même qui a fait feu, ça reste à déterminer. C'est pour cette raison qu'il y a une enquête indépendante », a fait valoir M. Lacoursière.

En annonçant un peu plus tôt que l'enquête avait été confiée au SPVM, le ministère de la Sécurité publique a rappelé la politique ministérielle selon laquelle un corps de police indépendant doit enquêter lorsqu'un individu meurt ou est blessé « à l'occasion d'une intervention policière ou durant sa détention par un service de police ».

La femme de 21 ans et l'homme de 27 ans impliqués dans cette affaire ont été transportés à l'hôpital. Ils ont subi des blessures sérieuses, mais reposent « dans un état stable », selon M. Lacoursière. On ne craint pas pour leur vie.

Les enquêteurs tentent actuellement de déterminer s'ils sont ou ont déjà été des conjoints. Un poste de commandement a été établi près de la scène du crime. Des témoins sont interrogés.

Plus d'articles