Retour

Le stade olympique pourrait accueillir de façon temporaire une équipe

Avec tous les travaux effectués par la Régie des installations olympiques et evenko depuis quatre ans, le stade olympique pourrait maintenant servir de domicile temporaire à un club des Ligues majeures, selon l'Association des joueurs.

Cette année, la RIO a changé la clôture du champ extérieur et les enclos des releveurs ont été déplacés des lignes de côté à l'extérieur de la surface de jeu, un peu comme aux tout débuts du stade, ce qui est maintenant la norme dans la MLB.

« On a fait construire des caissons pour les monticules des deux enclos. Pour nous, ça va être plus facile pour le montage, a expliqué Patrick Fortaich, directeur des opérations, production, chez evenko.

« Parfois, la MLS joue le week-end avant nous, alors comme ça la base va toujours être là et nous n'aurons qu'à retravailler le dessus, on sauvera beaucoup de temps. [Vendredi], les releveurs des Jays nous ont dit que c'était du niveau des Ligues majeures. »

L'an dernier, la piste d'avertissement avait été modifiée, tandis que la surface de jeu est maintenant la même que celle qui est utilisée au Rogers Centre.

« Oui, on utilise la même qu'ils ont à Toronto. Il y a deux ans, quand ils ont joué sur cette surface, ils ont demandé ce qu'elle était et ils ont fait changer celle du Rogers Centre pour les mêmes composantes, a précisé Fortaich. C'est la même surface utilisée pour la MLS, mais l'arrosage est différent : au baseball, on arrose plus qu'au soccer. » 

Pour Steve Rogers, qui entretenait de sérieux doutes sur cette aire de jeu en 2014, tout est maintenant satisfaisant.

« Je ne connais pas tous les prérequis, mais en discutant avec [le vice-président aux opérations sur le terrain du Baseball majeur] Joe Garagiola lors de notre visite d'inspection de vendredi, nous avons constaté que l'aire de jeu montre un éclatant contraste avec ce qu'elle était lors des deux premières années [des matchs préparatoires des Jays] », a noté Rogers, responsable des services aux joueurs au sein de l'Association des joueurs de la MLB (MLBPA).

« Au cours des quatre dernières années, ils ont déployé beaucoup d'efforts pour amener le stade aux normes du Baseball majeur. »

Améliorations mineures à apporter

Selon lui, un club pourrait très bien évoluer temporairement au stade olympique en attendant son domicile permanent.

« Présentement, je ne vois rien qui ne réponde pas aux normes, a indiqué Rogers. Par contre, il est clair que les vestiaires et les cliniques devront être réaménagés si une équipe devait s'établir ici pour plus que quelques rencontres. [...] Alors oui, il reste des choses à faire, mais des trucs mineurs. Ils n'ont pas à retoucher à la structure du stade. »

Parmi ces améliorations mineures, il y aurait le filet protecteur derrière le marbre, qui devra minimalement rejoindre les deux abris pour répondre aux nouvelles normes, ainsi que le grillage métallique devant le Club du receveur, qui devra être changé pour un filet protecteur. Tous les murs matelassés entourant la surface du jeu qui n'ont pas été changés devront aussi l'être.

« Après, on sera totalement à niveau », souligne Fortaich.

Afin d'entretenir la surface de jeu pendant les quatre séries de rencontres jusqu'ici, evenko a cherché et retrouvé une bonne partie de l'équipe d'entretien des Expos de l'époque et les engage périodiquement pour préparer le stade pour ces week-ends.

Pour superviser tout ce beau monde, les Blue Jays envoient des membres de leur personnel, dont leur surintendant de l'entretien, qui conseille l'équipe montréalaise sur le type de terre qu'il faut se procurer, les angles pour le monticule et autour du marbre, etc.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine