Retour

Le Toronto FC remporte le Championnat canadien aux dépens de l'Impact

Le Toronto FC a vaincu l'Impact de Montréal 2-1, mardi soir dans la Ville Reine, pour remporter la finale du Championnat canadien 3-2 au total des deux matchs.

C'est le deuxième but de la rencontre de Sebastian Giovinco à la fin des arrêts de jeu qui a fait pencher la balance du côté torontois.

Alors que l'Impact se défendait avec un joueur en moins à la suite de l'expulsion controversée du capitaine Patrice Bernier à la 89e minute, Giovinco a complété une belle passe de Raheem Edwards pour couronner une action amorcée en milieu de terrain avec un revirement provoqué par Michael Bradley.

Les deux équipes avaient fait match nul 1-1 la semaine dernière à Montréal. Ballou Tabla a donné les devants à l'Impact en première demie lors du match retour, mardi, mais Giovinco a nivelé la marque à la 53e minute avant de trancher pendant la cinquième minute des arrêts de jeu.

C'est la sixième fois de son histoire que le TFC remporte la coupe des Voyageurs.

L'Impact disputera son prochain match samedi, quand il accueillera le D.C. United au stade Saputo.

Le milieu de terrain Ignacio Piatti pourrait rater le rendez-vous, lui qui a quitté le duel contre Toronto à la 78e minute en raison d'un problème à une jambe.

Une décision qui fait tourner le vent

Le Toronto FC a contrôlé le jeu en début de rencontre et a gaspillé plusieurs occasions de prendre les commandes.

Tosaint Ricketts a complètement raté son tir après une belle descente de Giovinco dès la cinquième minute de jeu.

Le gardien de l'Impact Maxime Crépeau a ensuite gardé les siens dans le coup avec deux beaux arrêts lors des 25e et 27e minutes. Le deuxième arrêt a été particulièrement spectaculaire, alors que Ricketts était fin seul dans la surface pour dévier de la tête un centre de Giovinco. Crépeau a dévié le ballon au dernier moment avec sa main droite.

L'Impact a finalement touché la cible à la 36e minute, lors d'une de ses rares incursions dans le territoire des locaux. Blerim Dzemaili a fait tout le travail, puis Ballou, à l'entrée de la surface de réparation, a atteint la lucarne gauche à l'aide d'un tir enroulé du pied gauche.

Le TFC est revenu du vestiaire sur les chapeaux de roues et Giovinco a finalement nivelé la marque à la 53e minute. Quelques instants après avoir été frustré par Crépeau, Giovinco a accepté une longue remise de Bradley dans la surface montréalaise. Le redoutable Italien est revenu vers sa gauche pour se dégager du défenseur Kyle Fisher et il a finalement battu Crépeau d'un tir bas du côté rapproché.

Les deux équipes sont demeurées prudentes par la suite, sachant que le résultat forcerait la présentation d'une prolongation.

Le ciel est finalement tombé sur la tête de l'Impact à la 89e minute quand l'arbitre David Gantar a décerné un carton rouge à Bernier pour une faute à l'endroit de Marco Delgado. Bernier semblait toutefois avoir mis le pied sur le ballon et non sur la jambe de son rival. Quelques instants plus tôt, l'arbitre avait gardé son sifflet loin de sa bouche quand Giovinco avait été fauché par Laurent Ciman dans la surface montréalaise.

Flairant la bonne affaire, le TFC a augmenté la pression et Giovinco a semé l'hystérie dans la foule à quelques secondes du coup de sifflet menant à la prolongation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine