Retour

Le verre d'eau à moitié plein, selon Michel Therrien

Malgré le résultat net, c'est-à-dire la défaite, l'entraîneur-chef du Tricolore paraissait jeudi soir somme toute satisfait de l'effort fourni par ses joueurs, qui ont perdu 4-3 contre les Red Wings à Détroit.

« On a connu une très bonne première période, on aurait dû prendre l'avance, on en est tous conscients, a dit Michel Therrien, en référence à un but de Tomas Plekanec qui a été refusé en tout début de match.

« Les Red Wings ont utilisé leur vitesse en deuxième période contre notre défensive qui manque d'expérience, mais on a bien réagi en troisième période », a ajouté l'entraîneur-chef, en parlant des trois buts inscrits en moins de sept minutes en troisième période.

Signe des choses à venir, la rencontre a mal commencé pour le CH. Plekanec croyait avoir ouvert la marque après moins de 180 secondes de jeu, mais les arbitres l'ont plutôt envoyé au cachot pour double-échec.

Les reprises en ont laissé plus d'un sceptique. « On n'a pas eu d'explications, parce que l'arbitre n'a pas voulu en donner », a mentionné Therrien.

« Ça méritait au moins une punition »

Par ailleurs, Therrien estime que la LNH devra se pencher sur le coup porté à la tête de Stefan Matteau par Brendan Smith en deuxième période.

Le défenseur a appliqué une dure mise en échec à l'attaquant du Canadien. Phillip Danault s'est d'ailleurs porté à la défense de son coéquipier et Matteau s'est dirigé vers le vestiaire, avant de revenir plus tard dans la période.

« Ce sera à la ligue de décider s'il y a matière à suspension ou non, a rappelé Therrien. C'était un coup à la tête, ce que tu veux éviter pour la sécurité des joueurs. »

Le CH jouera sa prochaine rencontre samedi soir à New York contre les Rangers.

Les Montréalais, qui n'ont plus que sept matchs à disputer d'ici la fin de la saison, occupent toujours le 13e rang de l'Association de l'Est.

Plus d'articles

Commentaires