Retour

Le verre d'eau à moitié plein, selon Michel Therrien

Malgré le résultat net, c'est-à-dire la défaite, l'entraîneur-chef du Tricolore paraissait jeudi soir somme toute satisfait de l'effort fourni par ses joueurs, qui ont perdu 4-3 contre les Red Wings à Détroit.

« On a connu une très bonne première période, on aurait dû prendre l'avance, on en est tous conscients, a dit Michel Therrien, en référence à un but de Tomas Plekanec qui a été refusé en tout début de match.

« Les Red Wings ont utilisé leur vitesse en deuxième période contre notre défensive qui manque d'expérience, mais on a bien réagi en troisième période », a ajouté l'entraîneur-chef, en parlant des trois buts inscrits en moins de sept minutes en troisième période.

Signe des choses à venir, la rencontre a mal commencé pour le CH. Plekanec croyait avoir ouvert la marque après moins de 180 secondes de jeu, mais les arbitres l'ont plutôt envoyé au cachot pour double-échec.

Les reprises en ont laissé plus d'un sceptique. « On n'a pas eu d'explications, parce que l'arbitre n'a pas voulu en donner », a mentionné Therrien.

« Ça méritait au moins une punition »

Par ailleurs, Therrien estime que la LNH devra se pencher sur le coup porté à la tête de Stefan Matteau par Brendan Smith en deuxième période.

Le défenseur a appliqué une dure mise en échec à l'attaquant du Canadien. Phillip Danault s'est d'ailleurs porté à la défense de son coéquipier et Matteau s'est dirigé vers le vestiaire, avant de revenir plus tard dans la période.

« Ce sera à la ligue de décider s'il y a matière à suspension ou non, a rappelé Therrien. C'était un coup à la tête, ce que tu veux éviter pour la sécurité des joueurs. »

Le CH jouera sa prochaine rencontre samedi soir à New York contre les Rangers.

Les Montréalais, qui n'ont plus que sept matchs à disputer d'ici la fin de la saison, occupent toujours le 13e rang de l'Association de l'Est.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine