Retour

Le Village des tanneries démoli « en catimini », s'indigne l'opposition

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a procédé samedi matin à la démolition du site archéologique du Village des tanneries à une semaine de la date officielle de la fin des fouilles, un geste vivement critiqué par l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal. 

Le parti Projet Montréal dénonce notamment la destruction « en catimini » et sans avertissement du Village des tanneries, un samedi matin.

« Alors que les archéologues nous avaient indiqué que des fouilles seraient faites jusqu'au 26 septembre prochain, les pépines sont arrivées ce matin afin de détruire les vestiges d'un site archéologique québécois d'importance », a indiqué la conseillère de Saint-Paul-Émard, Anne-Marie Sigouin, qui était sur place ce matin.

Selon elle, « le silence de Denis Coderre a permis au MTQ de faire ce qu'il veut avec les vestiges. Avec un petit de peu de leadership sur cette question, le MTQ aurait eu à préserver une partie des ruines ».

Le maire de Rosemont-La Petite-Patrie, François Croteau, a également dénoncé la démolition du site sur son compte Twitter. « Au diable l'histoire et le patrimoine. Village des tanneries démoli en catimini par le MTQ. Honteux! », a-t-il écrit.

L'opposition officielle avait déposé une motion pour le conseil municipal de lundi prochain, afin de demander au MTQ d'évaluer les possibilités de préserver une partie du site, mais il semblerait que le MTQ ait décidé de le détruire avant que ce débat n'ait lieu.

La décision du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal de détruire le site archéologique du village des tanneries, annoncée la semaine dernière, a suscité l'indignation des défenseurs du patrimoine.

Plus d'articles

Commentaires