David Lemieux et Gennady Golovkin n'ont plus qu'à se battre. Les deux champions boxeurs ont respecté la limite de poids à la veille de leur combat d'unification des poids moyens samedi, au Madison Square Garden, à New York.

Le Québécois, détenteur de la ceinture de l'IBF, affiche un poids de 159,8 livres pour cet affrontement dont l'enjeu est de ravir à son opposant kazakh ses titres WBA, WBC et IBO. Golovkin, qui n'a jamais perdu en 33 combats (30 K.-O.), est plus léger à 159,4 livres. Contrairement à Golovkin, Lemieux (34-2, 31 K.-O.) a cru bon retirer son caleçon afin de s'assurer de ne pas dépasser la limite de 160 livres. 

À la pesée officielle de son dernier combat contre le Français Hassan N'Dam, Lemieux (34-2, 31 K.-O.) n'avait disposé d'aucune marge de manoeuvre en faisant osciller l'aiguille du pèse-personne à 160 livres exactement.

« Je veux faire plaisir à mes partisans », s'est borné à répéter Golovkin, qui a été le premier à tendre la main à Lemieux lors d'un face-à-face respectueux. 

« Vous ne m'aurez jamais vu si bon, a promis le boxeur de 26 ans, négligé à 16 contre 1 selon les principaux preneurs aux livres. Je ne peux attendre de monter dans le ring afin d'offrir tout un spectacle aux amateurs. »

L'événement a eu lieu en la présence de l'ex-grand champion de 64 ans Roberto Duran. 

Les 20 000 billets pour ce gala sont tous vendus. 

Plus d'articles

Commentaires